Cholestérol : zoom sur ce lipide sanguin

Accueil News Cholestérol : zoom sur ce lipide sanguin
Quel est le bon cholestérol ? Décryptage des lipides et de leur impact sur la santé

Depuis plusieurs années, le cholestérol est pointé du doigt parce qu’il peut augmenter le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires. Toutefois, il joue un rôle indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme. Ainsi, les graisses qu’on apporte à l’organisme constituent une importante source d’énergie. Que faut-il savoir sur le cholestérol ? Le point ici.

Quel est le rôle du cholestérol dans l’organisme ?

Le cholestérol est un lipide nécessaire pour que le corps fonctionne bien. 70 % du cholestérol dont le corps a besoin pour bien fonctionner est fabriqué par le foie, c’est le cholestérol endogène. Les 30 % restants sont apportés à l’organisme grâce à l’alimentation, c’est le cholestérol alimentaire.

Le cholestérol est un lipide sanguin qui joue plusieurs rôles dans l’organisme. Il est notamment :

  • un précurseur de la vitamine D ;
  • un précurseur des sels biliaires qui sont indispensables pour l’absorption des lipides ;
  • essentiel pour l’étanchéité et la fluidité des membranes cellulaires ;
  • indispensable à la fabrication des hormones stéroïdiennes.
Lire aussi :  Comprendre les services du CCAS de Villeurbanne pour les citoyens en difficulté financière

De ce fait, éliminer totalement ce lipide sanguin de votre alimentation n’est pas une si bonne idée. Pour savoir ce qu’il faut manger ou pas, rendez-vous sur FNP Légumes. C’est un site qui donne des conseils sur la nutrition et vous informe des dernières actualités sur la santé.

Existe-t-il un mauvais cholestérol ?

Existe-t-il un mauvais cholestérol ?

En principe, il n’existe pas vraiment de mauvais cholestérol. Lorsqu’on parle de cholestérol LDL et de cholestérol HDL, il s’agit surtout des transporteurs du lipide sanguin. En effet, le cholestérol est une matière grasse insoluble dans le sang. Elle doit donc être transportée dans le sang grâce aux lipoprotéines.

Dans l’organisme, on retrouve deux variétés de lipoprotéines. Les Low Density Lipoproteins (LDL) et les High Density Lipoproteins (HDL). Le cholestérol est conduit aux organes par les lipoprotéines de faible densité (LDL). À l’inverse, le cholestérol est transporté vers le foie par les lipoprotéines de haute densité (HDL). Une fois dans le foie, le lipide sanguin peut être soit éliminé dans la bile ou être réinjecté dans le système sanguin pour une nouvelle utilisation.

Lire aussi :  Comment la sagacité juridique peut-elle transformer la gestion financière de votre entreprise ?

Quand la quantité de cholestérol qui est transportée vers les cellules est supérieure à celle transportée vers le foie, un déséquilibre survient. Ce phénomène va entrainer le dépôt du cholestérol LDL (plaque d’athérome) au niveau des parois des artères. Lorsque les dépôts de matières grasses sont trop importants, la circulation au niveau des artères est perturbée et le risque que le patient développe des maladies cardiovasculaires s’accroit.

Comment prévenir une hypercholestérolémie ?

Comment prévenir une hypercholestérolémie ?

Le meilleur moyen de prévenir l’hypercholestérolémie (excès de cholestérol dans le sang) est de surveiller son taux de cholestérol. À cet effet, votre médecin peut vous prescrire un bilan lipidique. Cet examen permet de déterminer la quantité de lipides dans le sang. Selon la fédération française de cardiologie, le taux de cholestérol HDL doit être supérieur à 0,45 g/L et le taux de cholestérol LDL doit être inférieur à 1,5 g/L. De même, la quantité de triglycérides dans le sang ne doit pas excéder 1,6 g/L. Tout comme pour le taux de PSA dans le sang, lorsque la quantité de cholestérol dans votre sang dépasse les 2 g/L, vous devez vous inquiéter.

Lire aussi :  Papercut Caen : comment cette entreprise révolutionne-t-elle le secteur du recyclage papier ?

Par ailleurs, pour surveiller son taux de cholestérol, il est important de soigner son alimentation. Ainsi, à défaut d’éliminer complètement les matières grasses de votre régime alimentaire, vous devez juste contrôler ce qui est dans votre assiette. Par exemple, vous devez éviter les acides gras transformés qu’on retrouve dans les plats déjà préparés et les gâteaux industriels. Pour préserver votre santé, faites plutôt vos pâtisseries à la maison en utilisant cette recette de gâteau au yaourt.

De même, privilégiez les acides gras insaturés (oméga 3, 6 et 9). Ces matières grasses sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire.

4/5 - (1 vote)

Laissez un commentaire

Le Media

Nous vous proposons à travers ce blog toutes les infos et les actus importantes sur la célébrité, la finance, l’internet et le lifestyle. Pour toutes vos préoccupations, nous vous invitons à nous envoyer un message à travers notre site. Nous vous répondrons rapidement.

Suivez-nous sur :

@2024 – Tous droits réservés. Le Media