News

Radio Uylenspiegel : Une antenne provisoire

La situation était ubuesque. L’antenne de la radio Uylenspiegel, l’une des premières radios libres … bien connue des Flamands (qui émettait de Lille à Calais), se trouvait sur le toit du casino.Or, avec l’effondrement, le courant a été coupé et impossible de se rendre sur les lieux !
Après une semaine, la radio a trouvé une solution provisoire hier. Grâce au réseau de la fédération régionale des radios associatives, une petite antenne a été installée sur le toit des locaux à Cassel. « On perd environ les trois quarts de notre rayonnement, explique François-Jean Potekov, chargé de communication. Mais c’est déjà une bonne nouvelle ! » Depuis une semaine, les bénévoles de la radio sont submergés de coups de fil d’auditeurs. « Quelque part, ça fait plaisir mais il y a beaucoup de personnes âgées qui ne vont pas sur Internet et qui avaient leurs habitudes. » Cette solution devrait durer un mois, voire deux. L’équipe cherche un autre site pour émettre. Une piste ? Peut-être le toit de l’estaminet Kasteelhof. « On passerait de 200 à 160 mètres. » Mais, là aussi, mieux que rien… En tous cas, « il faudra l’autorisation des monuments de France et du CSA, rien n’est fait… » Enfin, la radio devra certainement racheter un émetteur, soit environ 35 000 euros.

2 Comments on Radio Uylenspiegel : Une antenne provisoire

  1. Bonjour il faudrait mettre l antenne au mont des cats cela une eventuelle solution et bon courage pour votre radio

  2. Différentes pistes sont actuellements en cours pour la pose de l’antenne, cependant, une nouvelle vient d’arriver dans nos locaux, nous sommes désormais autorisé a diffuser nos ondes avec une puissance de 1Kw, un bon début pour l’avenir.

Laisser un commentaire

hello