News

Stéphane Guillon fait condamner Radio France

Radio France a été condamnée par le conseil des Prud’hommes de Paris pour avoir licencié Stéphane Guillon en juin dernier « sans causes réelles ni sérieuses ».
L’ex humoristes de France Inter a obtenu l’intégralité de ses demandes, c’est-à-dire 212.000 euros de dommages et intérêts.

De la même manière que lorsque les Prud’hommes jugent les affaires des pigistes et CDD , les contrats en CDD de Stéphane Guillon depuis avril 2003, ont été requalifiés en CDI.

Stéphane Guillon a déclaré à l’AFP qu’il était « ravi en tant que salarié, mais scandalisé en tant que contribuable qu’une société d’Etat ait préféré perdre autant d’argent et d’auditeurs pour faire taire un humoriste ».

Laisser un commentaire