News

Yémen: sit-in de journalistes pour réclamer la libération d’un collègue

Des dizaines de journalistes ont observé lundi un sit-in à Sanaa pour réclamer la libération d’un de leurs collègues, appréhendé vendredi dans la capitale yéménite, selon le correspondant de l’AFP.

Mohammad Soudam, correspondant de l’agence Reuters et interprète du président contesté Ali Abdallah Saleh, a été appréhendé à un barrage de la Première division blindée ralliée au mouvement de contestation à son retour du Caire, alors qu’il se rendait de l’aéroport vers son domicile.

Les journalistes ont demandé l’intervention de la militante Tawakkol Karman, qui a reçu vendredi le prix Nobel de le paix pour sa défense des droits de l’Homme et des journalistes, pour obtenir la libération de leur collègue.

La Première division blindée commandée par le général dissident Ali Mohsen al-Ahmar contrôle une partie de Sanaa, alors que les troupes fidèles au président Saleh tiennent le reste de la capitale.

Des enlèvements et des contre-enlèvements d’officiers et de hauts fonctionnaires sont fréquemment signalés entre les deux parties, que des combats opposent par intermittence.

Le président Saleh, au pouvoir depuis 33 ans, refuse de démissionner malgré la vague de contestation populaire qui secoue le pays depuis janvier.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :