News

Vincent Bolloré et Stéphane Richard discuteraient du rachat de Canal+

Par lefigaro.fr mis à jour Publié

Orange serait intéressé pour racheter Canal+, «si la chaîne cryptée était à vendre», a déclaré Stéphane Richard, PDG de l’opérateur télécoms. Si des discussions auraient bien lieu, aucun accord n’a encore été trouvé.

Orange serait intéressé par un rachat du groupe de TV payante Canal+, filiale de Vivendi, s’il était mis en vente, a indiqué jeudi le patron de l’opérateur télécoms français Stéphane Richard cité jeudi par Les Échos. «Si Canal+ était à vendre, c’est certain qu’Orange s’y intéresserait», a déclaré le responsable interrogé sur les hypothèses de rapprochement entre les deux groupes évoquées depuis plusieurs mois. «Beaucoup de raisons poussent à une alliance entre Orange et Canal+ dont la forme et l’importance restent à définir», a expliqué Stéphane Richard qui s’exprimait en marge d’un déplacement au Maroc.

Vivendi, la maison mère de Canal+, sous la houlette de son principal actionnaire Vincent Bolloré, consacre beaucoup d’efforts à une relance de la chaîne cryptée sans réussir pour l’instant à stopper l’hémorragie d’abonnés. Un rapprochement entre Orange et Vivendi a été évoqué par plusieurs médias, alors que Canal+ subit la concurrence de plus en plus vive dans les contenus de SFR, filiale du groupe Altice. Les médias italiens ont évoqué la possibilité de l’apport par Vivendi de sa part de 24,19% de Telecom Italia à Orange en échange de son entrée au capital de l’opérateur historique français.

«Plusieurs rencontres» ces dernières semaines

Selon les informations de BFM Business, «plusieurs rencontres» ont eu lieu durant ces dernières semaines entre Stéphane Richard et Vincent Bolloré. Orange a lancé la commercialisation – depuis maintenant trois mois – une offre pour sa box internet-TV qui intègre les chaînes de Canal+. Une formule gagnante dans la mesure où elle apporte à la chaîne cryptée la moitié de ses nouveaux abonnés. Ce sont les fruits de cette collaboration qui ont donné envie aux deux hommes d’aller plus loin. «Il est logique qu’Orange devienne actionnaire de Canal+ pour profiter de la création de valeur apportée par notre réseau de distribution, confie l’une d’entre elles. Le redressement de Canal dépend beaucoup de nous», explique BFM, qui cite plusieurs sources proches de l’opérateur télécoms.

Orange vise une participation dans Canal+ afin de consolider cette valeur apportée à la chaîne. «Dans le cas où il n’obtiendrait qu’une participation minoritaire, le groupe souhaite qu’elle soit suffisamment importante pour peser dans la stratégie de la chaîne. Il réclame aussi des garanties, notamment sur la gouvernance», précisent ces mêmes sources. Chez Vivendi et dans l’entourage de Vincent Bolloré, ce n’est pas le même son de cloche: il n’y a «rien d’autre» qu’une discussion sur les contenus, et surtout, rien de «capitalistique». Mais selon un proche de Stéphane Richard, également cité par BFM, la volonté de Bolloré d’entrer au capital d’Orange bloquerait les négociations.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :