News

Une équipe de Radio-Canada agressée place Tahrir

Les affrontements sanglants en cours au centre du Caire rendent le travail journalistique périlleux. Une équipe de Radio-Canada a été prise à partie, mercredi, par des manifestants pro-Moubarak à la place Tahrir.
Jean-François Lépine et ses collègues ont réussi de peu à sauver leur peau.
L’incident est survenu alors que l’équipe assistait aux affrontements mettant aux prises des centaines de personnes, partisans et adversaires de Hosni Moubarak.
La tension est soudain montée d’un cran lorsque l’interprète a été attaqué par des émeutiers, sans raison apparente.
« On a commencé à s’en aller tranquillement jusqu’à ce que quelqu’un parmi la foule donne un coup de poing en plein visage au caméraman Sylvain Castonguay », rapporte Jean-François Lépine.
« Et là, il y a eu comme une hystérie collective et, honnêtement, on en a vu, Sylvain et moi, des situations périlleuses, mais là, ça a été terrible, incontrôlable. Des dizaines de gens se sont mis à le battre devant nous. »
Seule l’intervention de militaires, auxquels M. Lépine a demandé de l’aide, a permis de sortir Sylvain Castonguay de ce guêpier.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :