News

UN FONDS POUR ACCROITRE LA MEDIATISATION DU SPORT FEMININ ET DU HANDISPORT

jeunesse et sportsAfin de lutter contre la sous-médiatisation du sport féminin[i], du handisport et du sport adapté  sur les écrans de télévision, Valérie FOURNEYRON, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative a annoncé aujourd’hui la création d’un fonds de soutien pour le financement de la production audiovisuelle de ces pratiques sportives.Cette nouvelle initiative, dotée d’une enveloppe d’un million d’euros par an, sera gérée par le Centre national pour le Développement du Sport (CNDS), établissement sous tutelle du ministère. Elle a été définie à l’issue d’une large concertation avec les diffuseurs et les détenteurs de droits ayant permis d’identifier et de lever l’un des principaux freins à l’exposition des sports non encore médiatisés : les coûts de production.

 Le fonds de soutien a été dimensionné pour accompagner le financement d’une centaine d’épreuves par an.

Il s’adressera aux fédérations sportives et sera réservé aux évènements diffusés sur les chaînes gratuites. Les fédérations intéressées, qui financent actuellement la production d’images télévisuelles pour trouver plus facilement un diffuseur, devront présenter au CNDS un projet en partenariat avec un diffuseur télé gratuit. Elles recevront en retour une prise en charge partielle des coûts de production, sous la forme de subventions.

En contribuant au financement des coûts de production de rencontres « phares » du sport féminin, du handisport et du sport adapté, le fonds est conçu comme un investissement destiné à initier un « cercle vertueux » : médiatisation sur une chaîne gratuite, développement de la pratique sportive, développement des partenariats et, in fine, développement du potentiel économique du sport concerné.

La création de ce fonds s’inscrit dans une démarche ambitieuse plus vaste portée par Valérie FOURNEYRON pour défendre la diversité et l’accessibilité du sport à la télévision. « Le sport pour tous, c’est aussi l’accès de tous à des pratiques sportives différentes sur le petit écran », a déclaré la ministre.

Opérationnel dès le second trimestre 2014, le fonds de soutien fonctionnera en complémentarité avec les initiatives prises par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) pour accompagner les disciplines sportives émergentes.

Pub

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. UN FONDS POUR ACCROITRE LA MEDIATISATION DU SPO...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :