News

TV numérique: le gouvernement lance une campagne d’information

Nathalie Kosciusko-MorizetLe gouvernement présente jeudi une campagne d’information sur le passage à la télévision tout numérique, qui se fera région par région à partir de février 2010, et prévoit une rallonge budgétaire de 40 millions d’euros pour les « zones d’ombres » non desservies par la TNT.


Cette campagne nationale, diffusée à la télévision et dans la presse à partir du 20 septembre, sera accompagnée de campagnes régionales sur le terrain, a indiqué mercredi à l’AFP Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique.

Le basculement vers le tout numérique – et donc l’exctinction de l’analogique, mode originel de diffusion de la télévision – doit se faire au rythme d’une région par mois à compter de février 2010 (l’Alsace ouvrira le bal), jusqu’à novembre 2011.

« L’information et l’accompagnement sont les clés de la réussite. On le sait avec les expériences de l’étranger: les Etats-Unis, qui ont basculé le 12 juin, avaient fait une campagne d’information avec un centre d’appel qui a reçu 700.000 appels », a expliqué Mme Kosciusko-Morizet.

Nathalie Kosciusko-MorizetDans des spots télévisés, le gouvernement va expliquer les avantages du numérique: plus de chaînes, meilleure qualité d’image, de son, possibilité d’avoir la haute définition (HD)… Il précisera qu’il sera « inutile de changer de téléviseur pour recevoir la TNT », sauf s’il date d’avant 1981.

Le gouvernement a aussi élaboré une « charte » avec des distributeurs qui devront proposer des produits d’entrée de gamme (25 euros pour un adaptateur TNT).

Plusieurs aides sont prévues: une aide à domicile, gratuite, pour les personnes âgées et handicapées (50 millions d’euros de budget) et une aide financière pour aider les personnes exonérées de redevance à s’équiper (92 millions d’euros).

Le gouvernement prévoit également une rallonge budgétaire de 40 millions d’euros pour aider la tranche la moins aisée des 5% de la population qui, du fait de sa situation géographique (zones de montagnes, cuvettes…), ne pourra recevoir la TNT par voie hertzienne et devra s’acheter une parabole (250 euros) pour la recevoir par satellite.

Sur le terrain, le Groupement d’intérêt public France Télé Numérique mènera « des actions de proximité et de solidarité », a précisé son président, Philippe Levrier.

Le coût global de la campagne d’information et des aides s’élève à 352 millions d’euros, qui comprennent une participation des six chaînes historiques (75 millions d’euros).


Parlons Net reçoit Nathalie Kosciusko-Morizet


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :