News

TF1 met la vidéo au coeur de son offre d’information numérique

Un site internet d’information refondu, la possibilité de recevoir des contenus supplémentaires simultanément sur sa tablette en regardant les JT, TF1 a présenté lundi sa nouvelle offre numérique d’information, centrée autour de la vidéo.

« On veut tirer un maximum profit de la réactivité et des moyens des rédactions du groupe, qui compte 350 journalistes. C’est cette puissance de feu sur l’image qu’on veut mettre au service des internautes », a déclaré Catherine Nayl, directrice de l’information à TF1.

« Toutes ces vidéos, qui sont traitées durant les JT ou dans les éditions de LCI, on trouve qu’on peut encore mieux les associer à nos contenus écrits », a-t-elle ajouté.

Le nouveau site d’information de la première chaîne est baptisé « MyTF1news » et a été conçu pour s’adapter à tous les écrans, de l’ordinateur au mobile. A l’heure actuelle, 200 contenus (articles, vidéos…) sont mis en ligne chaque jour, dont 60 vidéos. L’objectif du nouveau site est quasiment de doubler sa fréquentation autour de la vidéo.

« Aujourd’hui, on fait à peu près 12 millions de vidéos vues par mois sur l’info, ce qui est l’équivalent cumulé de tous nos concurrents. L’ambition du produit c’est de nous mener à 20 millions le plus vite possible », a détaillé Olivier Abecassis, directeur général d’eTF1.

Par ailleurs, la cartographie et l’infographie seront également développées sur le site.

Le site internet « MyTF1news » se décline également à travers une application du même nom. La fonction « Connect », intégrée à l’application et déjà utilisée avec l’émission « The Voice », permettra au téléspectateur de recevoir, à partir du mois de mai, des contenus supplémentaires sur sa tablette ou son mobile durant les journaux télévisés.

« L’idée est de mettre un focus sur deux ou trois thématiques abordées dans le JT. On proposera des infos courtes pour aller plus loin. Une petite vidéo associée ou une infographie, l’idée n’est pas de détourner l’attention du téléspectateur », selon Catherine Nayl.

A la différence du « Connect » utilisable avec l’émission « The Voice », il ne sera pas possible au téléspectateur muni de sa tablette de choisir lui-même un extrait vidéo du JT et de le partager sur les réseaux sociaux.

« L’info est un produit à part et sa contextualisation est très importante. C’est toujours fait par des journalistes. Echanger quelque chose qui ne serait pas contextualisé pose un problème pour l’info, ce n’est pas la voie que nous avons choisie », a précisé la directrice de l’information.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :