News

TDF : Christian Estrosi sera attentif à limiter les licenciements

tdf-logoLe ministre de l’Industrie Christian Estrosi, interpellé mercredi à l’Assemblée nationale sur le projet de supprimer jusqu’à 550 emplois à TDF, principal diffuseur de télévision, a assuré qu’il serait « particulièrement attentif » à « limiter » les licenciements. « TDF est une grande et belle entreprise française qui n’est nullement menacée de disparition. Elle reste un leader dans son domaine au plan européen» , a poursuivi M. Estrosi.


assemblee-nationaleLe ministre de l’Industrie Christian Estrosi, interpellé mercredi à l’Assemblée nationale sur le projet de supprimer jusqu’à 550 emplois à TDF, principal diffuseur de télévision, a assuré qu’il serait « particulièrement attentif » à « limiter » les licenciements.

« TDF a proposé un plan de départs volontaires sans qu’il n’y ait le moindre licenciement sec, et je serai personnellement particulièrement attentif à ce qu’il y ait un dialogue social permanent au sein de l’entreprise et que nous puissions limiter le plus de licenciements possible », a déclaré le ministre, qui répondait à une question du député PS du Lot Jean Launay.


Assembléé nationale : Estrosi/TDF

« TDF est une grande et belle entreprise française qui n’est nullement menacée de disparition. Elle reste un leader dans son domaine au plan européen », a poursuivi M. Estrosi.

Selon lui, « la volonté du gouvernement de moderniser numériquement le territoire de France, c’est au contraire la possibilité de créer des centaines voire des milliers d’emplois ».

La direction de TDF a annoncé le 12 juin un « projet de transformation » lié à la fin de la diffusion de la télévision analogique et au basculement vers le tout numérique, prévu fin 2011. 550 emplois « maximum » doivent être supprimés, sans plan social – 600 en comptant les temps partiels – sur un total de 2.400, dans le cadre notamment d’une gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC).

Les syndicats, qui soulignent que TDF a déjà perdu 900 emplois depuis 2001, récusent les transformations industrielles invoquées par la direction et dénoncent un plan « purement financier », lié au rachat de TDF par endettement (« leverage buy-out », LBO) et à sa dette « colossale ».

logo-lemediaAvec http://www.le-media.fr, mettez vos communiqués de presse en ligne gratuitement et présentez aux internautes l’actualité de votre radio, télévision, association, fédération, syndicat, web tv, web radio, journal…
Vous multiplierez ainsi les contacts et développerez vos relations commerciales, sociales et personnelles.

Inscrivez-vous gratuitement et devenez membre Inscription.


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :