News

Sylvie Vartan dénonce un parti pris des radios contre Carla Bruni

Sylvie Vartan affirme que les radios ont boycotté sa chanson « Je chante le blues » en raison du statut de son auteur-compositeur, Carla Bruni-Sarkozy.

Dans un entretien au magazine Télé 7 Jours à paraître, la chanteuse se dit « déçue par le parti pris des radios qui n’ont pas pas voulu diffuser +Je chante le blues+, le titre que m’avait écrit Carla Bruni-Sarkozy ».

« Je ne comprends pas cette façon de penser : à la sortie de son premier album, cette artiste était encensée par les gens de tous bords et maintenant, on la traite comme si son talent s’était évaporé en devenant la femme du président de la République ! », ajoute Sylvie Vartan qui sera l’invitée de France 2, dimanche à 16H30, pour un « Chabada de Noël ».

Son précédent album « Toutes peines confondues », sorti en 2009 et où figure « Je chante le blues », s’est écoulé à quelque 20.000 exemplaires. Cet opus intimiste, empreint de mélancolie et de dépit amoureux, réunissait douze titres inédits.

« Je ne suis pas déçue car le public m’a suivie sur scène. Mes concerts ont toujours été pleins », confie Sylvie Vartan.

« Je chante le blues », chanson écrite et composée par Carla Bruni-Sarkozy, a offert un registre musical inédit à son interprète.

« Moi, je chante le blues/Même si le blues n’est pas pour les filles comme moi/Ma vie n’est rien qu’un blues… », fait chanter Carla à Sylvie.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :