News

Strasbourg : Les Assises du journalisme

Les médias fabriquent-ils aujourd’hui « du bruit ou de l’info? »: sur ce thème volontairement provocateur se déroulent de mardi 16 novembre au jeudi 18 novembre 2010 à Strasbourg les quatrièmes « Assises internationales du journalisme et de l’information ».

« Notre credo, c’est de permettre à l’ensemble des acteurs de la profession, mais aussi à un public aussi large que possible, de se rassembler pour réfléchir à la qualité de l’information », souligne l’organisateur de cette manifestation, Jérôme Bouvier, journaliste « médiateur » de Radio France.

« Tous ceux qui sont prêts à faire bouger les lignes du journalisme français devraient être là », se réjouit-il.

Après deux premières éditions à Lille, ces Assises sont organisées pour la deuxième année consécutive à Strasbourg, où elles sont hébergées principalement au siège du Conseil de l’Europe.

Cet organisme paneuropéen réunissant 47 pays célèbre cette année le 60e anniversaire de sa Convention européenne des droits de l’Homme, dont un des articles est spécifiquement consacré à la liberté d’expression.

Face à la pression, à ses yeux excessive aujourd’hui de l’immédiateté et du superficiel, Jérôme Bouvier se fait le chantre de la « slow information » – par analogie avec la mode de la « slow food » -, consacrant plus de temps à l’analyse, au recul, à un regard « décalé ».

Parmi les principaux invités attendus figure Paul Steiger, ancien rédacteur en chef du Wall Street Journal. Agé de 68 ans, il a fondé en 2007 le site internet d’investigation ProPublica, vite devenu une référence. Il viendra décrire l’aventure qui a notamment valu à sa petite équipe de 25 personnes de se voir décerner cette année un prix Pulitzer, pour sa couverture des conséquences de l’ouragan Katrina.

Autre invitée américaine, Lila King, directrice de CNN iReport: avec son « I report », la chaîne américaine d’information en continu offre au public la possibilité d’envoyer ses propres reportages. Outre une couverture plus complète et réactive de l’actualité, cette méthode rendue possible par les derniers progrès technologiques présente surtout l’avantage de ne pas coûter cher.

Emmanuel Hoog, PDG depuis avril de l’Agence France-Presse après avoir dirigé pendant neuf ans l’Institut national de l’audiovisuel, doit évoquer l’avenir de l’AFP, que les organisateurs décrivent comme un « beau monument du patrimoine médiatique français ».

Outre une journée spéciale « jeunes et info », ces Assises accueilleront des blogueurs iraniens, un débat au siège de l’Ecole nationale d’administration sur ce que magistrats et avocats attendent des journalistes, et une intervention du présentateur de TF1 Harry Roselmack sur le journalisme dans les quartiers.

Les radios France Info et Europe 1 en profiteront pour réaliser mercredi plusieurs heures d’information en direct depuis Strasbourg.

Ces Assises sont dédiées à deux absents, les reporters de France 3 Hervé Guesquière et Stéphane Taponier, otages en Afghanistan depuis près d’un an.

La soirée de clôture, jeudi, sera consacrée à Haïti, « de la surexposition médiatique à l’oubli ».

Jérôme Bouvier espère bien poursuivre son entreprise, dont il ne cache pas cependant la fragilité. « Notre équilibre économique est précaire. Nous avons dû renoncer à plusieurs autres invités étrangers, car leurs prétentions matérielles étaient excessives pour nous », explique-t-il.

Site internet pour s’inscrire à ces Assises: http://www.journalisme.com

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :