News

Secret Story 4 : Virginie Caprice, trois minutes par prestation

Blonde, 95 C, pas farouche et un pseudo à coucher dehors: Virginie Caprice, c’est clair et net, dispose des atouts essentiels pour tenir chronique, à partir de ce soir et à raison de trois minutes par prestation, dans “L’After Secret Story” de TF1. Son profil est même tellement calibré pour l’émission que la rumeur du net l’a, un temps, présentée comme une des candidates de ce Secret Story 4, assurant au passage un joli coup de marketing viral à la chaîne.

Mais d’où sort cette bimbo de 31 ans? D’abord employée dans une maison de retraite, elle va se faire connaître comme modèle érotique et actrice pornographique, avant de se tourner, ces trois dernières années, vers la télévision et internet.

Une affaire de mensurations
Alors qu’elle s’appelle encore Virginie Gervais, l’ambitieuse jeune fille se fait refaire les seins (en 2001), renonçant à son modeste 85 A au profit d’un 95 C (source: Wikipedia) plus conforme à ses plans de carrière. On la retrouvera bientôt dans un film pornographique allemand, “Enge Spalten” (“Fentes étroites”), opus qui restera confidentiel en France avant d’y connaître un semblant de notoriété avec sa mise en ligne sur le net.

Elue “Miss FHM” 2005, la talentueuse jeune fille bénéficiera de la couverture du numéro… 69 de cette publication. A cette époque, elle pose pour plusieurs magazines, et diversifie ses activités avec des apparitions dans plusieurs clips, dont ceux de Stomy Bugsy ou de Laurent Wolf, ainsi que dans le film “Les 11 Commandements” de Mickael Youn.

Le bon pseudo
Et puis, en juin 2007, mademoiselle Gervais se décide à bazarder son patrronyme. Un nom de yaourt dans un film X, ça le fait pas comme dirait Ruquier. La voici donc Virginie Caprice avant que de tourner son deuxième porno, “Story of Virginie”, une production Marc Dorcel. Cette même année, elle se met à nu (au propre comme au figuré) sur son blog, qui recevra plus de 900 000 visiteurs annuels jusqu’à sa fermeture, le 22 juin dernier.

Jeune femme d’expérience, Virginie Caprice découvre l’univers de la télévision et de la radio en 2008. Elle participe à plusieurs émissions comme modèle, mais aussi, parfois, comme chroniqueuse people ponctuelle. On peut la voir ou l’entendre notamment dans “Jury de stars”, “100% foot”, “On va s’géner” ou “Le Grand Journal” de Canal +, où elle apparaît topless aux côtés de Louise Bourgouin. Elle devient réellement animatrice, sur Virgin 17, un an plus tard quand elle présente “Paparanews”, une émission en première partie de soirée consacrée aux peoples et au buzz sur internet.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :