News

Sarkozy : son rapport avec la télévision

“La grande différence entre Nicolas Sarkozy et les autres présidents, c’est que ceux-ci regardaient assez peu la télévision. Lui, il est né avec (…) et il s’en occupe beaucoup”. Ainsi parle Patrice Duhamel, interviewé avec son frère Alain, par Le Monde à l’occasion de la parution de leur livre d’entretiens avec Renaud Revel (Cartes sur table »).

Après avoir salué Jacques Chaba-Delmas (“la seule tentative d’émancipation de l’information à la télévision”), ou encore François Mittérrand (“le meilleur orateur et le plus doué pour la conversation”), les deux frères en viennent au cas de Nicolas Sarkozy. “Depuis qu’il est président, il a un côté ’’l’Etat c’est moi, la télévision, c’est moi’’” remarque Alain Duhamel.

Patrice Duhamel, qui fut numéro 2 de France Télévisions, revient sur ses rapports difficiles avec le président: “Ce qui était très compliqué, c’est qu’il souhaitait clairement peser sur les programmes (…) J’ai vite compris qu’il considérait Carolis comme une sorte de ministre de la Télévision publique et moi comme une sorte de secrétaire d’Etat à l’information et aux programmes”, dit-il.

Quant au fait que Nicolas Sarkozy ait nommé lui-même le nouveau président de France Télévisions c’est pour les deux journalistres “une grosse erreur et une régression”, “un vrai retour en arrière”.

* »Cartes sur tables », éditions Plon.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :