News

RTL – THIERRY HENRY invité exceptionnel du Club Liza entre 20h et21h Premier extrait dans le 12h30.

« Ca va, ça va mieux si on peut dire ça comme ça…. Oui oui…. Je commence à digérer un peu mieux…Hier je t’ai appelé parce qu’on n’était vraiment pas sur la même longueur d’onde…

La première main franchement, c’est comme un réveil, c’est-à-dire que la balle me tape dessus et là je la vois, et après j’ai le mauvais réflexe de la retoucher et de centrer pour William… »

 BL : on est d’accord sur la 1ère main, on peut considérer que c’est un mauvais réflexe et sur la 2ème tu ajustes la trajectoire du…

« Non l’inverse, l’inverse… la première main, je ne sais même pas qu’elle me touche, c’est après que quand je la vois j’ai un mauvais réflexe, sur la 2ème 

Nous, quand tu vois l’image sur le ralenti…

« Ah mais ça, Liza, je peux te le jurer la première je ne sais même pas qu’elle me tape la main

J’ai eu le coach, j’ai eu beaucoup d’appels de joueurs, de coaches, de gens que j’avais perdu de vue, qui m’ont soutenu qui m’ont dit que tout ça s’était vraiment n’importe quoi… que ça avait été trop loin et que j’étais tout à fait en osmose avec eux, mais les gens qui devaient venir au front me défendre et peut-être atténuer ce qui se passait peut-être en France et surtout atténuer ce qui se passait en Angleterre je n’ai vu personne…

Ce n’est pas que j’aurais aimé ou pas aimé, c’est que ça ne c’est pas passé. Tu sais quand tu penses que l’on va t’appuyer, ou ne pas t’appuyer enfin bref… Mais à l’arrivée c’est un fait qu’il n’y a pas eu appui et franchement cela m’a vraiment choqué encore une fois.

 

Mais d’un autre côté je me suis toujours battu pour les bleus et je me battrais toujours pour les bleus. Depuis le début de la saison je viens jouer blessé en sélection, je me suis même mis en porte à faux avec mon club, le club a été extraordinaire et le coach Guardiola aussi sur ce plan là parce qu’il a compris que j’avais envie de jouer et d’essayer de qualifier l’équipe de France. Donc je me suis dit un moment donné ça fait mal quand même, je ne vais pas vous mentir, et puis après je me suis dis quand même Thierry. C’est comme tout le monde ce sont des pensées qui passent par la tête et après on reprend le dessus et voilà. »

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :