News

RMC : Rolland Courbis est en prison aux Baumettes

Rolland Courbis RMCRolland Courbis a été interpellé hier soir à Marseille dans le cadre d’un mandat d’arrêt lié à sa condamnation de deux ans de prison dans le cadre de l’affaire des transferts suspects de l’OM entre 1997 et 1999. L’ancien entraineur et animateur de la radio RMC a été écroué. Ses avocats espèrent une libération conditionnelle d’ici à la fin de l’année.


La police a discrètement appréhendé Rolland Courbis dans une loge du Stade du Vélodrome. Il s’apprêtait à participer à une émission sur RMC, radio dont il est consultant. « C’est une situation très inconfortable, je ne comprends pas », réagit-il quelques minutes après. Rolland Courbis avait été prévenu par lettre recommandée de se mettre à la disposition de la justice mais il ne s’était pas présenté au bureau de poste. Une situation qualifiée de normale par l’un de ses avocats, Me Ferlaud : « C’est la procédure normale. Il n’a pas dû aller chercher la lettre en raison de son emploi du temps. Un mandat d’arrêt a donc été lancé à son encontre. »

Déféré au parquet de Marseille en fin de matinée, Rolland Courbis s’y est vu signifier sa condamnation à de la prison ferme par le juge en charge de l’exécution des peines, Patrick Guérin, avant d’être conduit aux Baumettes, la prison de la cité phocéenne. Il devrait y rester quelques jours avant d’être vraisemblablement transféré dans un autre centre pénitentiaire.

Pour ce qui est de sa situation en tant que membre de la Dream Team, François Pesenti (Directeur de l’Agence RMC Sport) est venu confirmer la décision de suspendre Rolland Courbis de l’antenne de RMC en attendant qu’il purge sa peine.

Foot – L1 : Courbis écroué aux Baumettes
Rolland Courbis, interpellé dans le cadre de sa condamnation à de la prison ferme notamment dans l’affaire des transferts suspects à l’OM de 1997 à 1999, a été écroué à la maison d’arrêt des Baumettes.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :