News

RMC contre L’Equipe : le duel

RMC contre L’Equipe: qui décrochera la fréquence sur la TNT ?
Le CSA devra trancher entre deux projets de chaîne sport gratuite qui se ressemblent fort.

A l’ombre de la bataille que se livrent Canal+ et la future Al-Jazira Sport, chaînes payantes, pour les droits du football, NextRadioTV (RMC, BFM TV) et L’Équipe s’affrontent dans un combat plus discret mais tout aussi acharné afin d’obtenir une chaîne gratuite et multisports sur la TNT.

Les deux projets de chaînes – RMC Sport HD et L’Equipe HD – se ressemblent terriblement avec de l’information en continu, des documentaires et des retransmissions de compétitions ou de sports, peu ou pas présents sur les grandes chaînes et qui ne réclament pas de droits de diffusion. Le foot, le sport le plus coûteux à acquérir, y occupe donc une place minoritaire.

Les budgets sont également similaires, autour de 30 millions d’euros. Il y a cependant une différence notable. RMC entend miser largement sur le direct, avec 300 à 400 heures par an selon François Pesenti, directeur général de RMC Sport, et promet d’exposer “tous les sports” avec sa “dream team”, une vaste équipe de consultants, tous ex-grands champions. L’Equipe mise davantage sur “le décryptage et l’opinion”, souligne François Morinière, directeur général du groupe L’Equipe. “On ne veut pas simplement donner de l’antenne, mais faire comprendre, susciter l’intérêt et créer la notoriété”, insiste-t-il assurant que “la dream team, c’est la rédaction de L’Equipe”.

Les deux groupes déposeront leur dossier au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) le 10 janvier et attendront la mi-mars pour connaître le choix du CSA qui dispose de six canaux à attribuer sur la TNT. Pour NextRadioTV, il s’agit d’une création, tandis que L’Equipe a fait acte de candidature au nom de L’Equipe TV, sa chaîne payante diffusée sur le câble et le satellite depuis 1998. Si rien n’empêche, en théorie, le CSA de donner son autorisation à deux chaînes sportives, la probabilité est quasiment nulle. “Il y a de la place que pour une seule chaîne d’info sportive sur la TNT gratuite”, assène Alain Weill, patron de NextRadioTV.

Les deux groupes ont des arguments forts à faire valoir. S’il a échoué dans la presse quotidienne avec La Tribune, Alain Weill s’enorgueillit d’une “success story” dans l’audiovisuel avec RMC, radio moribonde aujourd’hui devenue incontournable avec sa recette “Info, talk, sport”, puis BFM TV, devenue première chaîne info en misant sur le direct et la réactivité. L’Équipe se repose sur le prestige et l’expertise incarnés par son quotidien, sans rival en France. Au sein du groupe Amaury, il figure aux côtés d’un autre grand journal, Le Parisien, et d’ASO, organisateur du Tour de France et de Paris-Dakar.

Pour Alain Weill, fort d’une première expérience réussie au-delà des espérances avec BFM TV, le CSA doit faire “le choix de l’ouverture, pour dynamiser le sport et renforcer la diversité” dans l’audiovisuel. “Alain Weill a déjà deux chaînes” avec BFM Business, répond François Morinière. “Et je ne sais pas s’il a la capacité financière pour porter son projet, je pense que c’est trop lourd pour lui. Nous, à l’inverse, on sait que c’est un très gros investissement et le groupe Amaury est prêt à le porter”.

Avant même de venir sur le terrain des finances, l’une des deux chaînes pourrait prendre un avantage décisif jeudi. Le Comité national olympique et sportif français (CNSOF), détenteur, via les fédérations qu’il regroupe, de droits télévisuels, et qui est étroitement associé aux deux projets, doit donner sa préférence entre RMC Sport HD et L’Équipe HD. “Le soutien du CNOSF est important, mais pas indispensable. Et au final, c’est le CSA qui décidera”, note Alain Weill, assurant, tout comme François Morinière, qu’il portera son projet de chaîne jusqu’au bout, quoi qu’il arrive.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :