News

RFI : un projet de rédaction unique

La direction de Radio France Internationale (RFI) a présenté mercredi au personnel un vaste projet de réorganisation de l’information avec une rédaction « unique et multilingue », destiné à relancer la station publique « en Afrique et partout dans le monde ».

« On va faire tomber les murs et créer une rédaction unique, multilingue et multisupport pour être plus homogènes et plus compétitifs », à effectifs constants, a déclaré à l’AFP Geneviève Goëtzinger, directrice déléguée de la station publique qui sort d’un plan social ayant entraîné environ 160 départs.

L’intersyndicale SNJ, FO, SNRT-CGT et SNJ-CGT a dénoncé dans un communiqué une « stratégie du flou » et décidé de saisir la justice pour faire « suspendre le projet tant qu’une information complète et une consultation régulière du comité d’entreprise n’ont pas été mises en oeuvre ».

Le projet veut « mettre fin à la logique de marginalisation des langues (le Français et 12 langues étrangères, NDLR) et les placer au coeur de la reconquête d’une audience déclinante partout ailleurs qu’en Afrique francophone », explique un communiqué interne de la direction.

La rédaction s’articulera autour de deux directeurs adjoints de l’information, l’un pour l’Afrique (85% de l’audience de RFI), l’autre pour toutes les autres diffusions à travers le monde.

Un service Afrique multilingue regroupera les journalistes travaillant pour l’Afrique en français, anglais et portugais.

Pour le reste du monde, plusieurs services thématiques (international, France, économie, culture…) regrouperont les autres journalistes travaillant en français, anglais, espagnol et portugais.

Internet, qui dépend jusqu’ici d’une direction multimédias, sera mis « au coeur de la rédaction », selon Mme Goëtzinger. Le nouveau « pôle multimédia » aura autorité sur les services en chinois, persan, vietnamien, cambodgien et russe.

Un socle commun d’information sera décidé le matin lors d’une conférence commune « pour parler d’une seule voix quelle que soit la langue dans laquelle on s’adresse à l’auditeur », a-t-elle dit.

« Il y aura encore des conférences par service mais avec un socle commun diffusé partout dans le monde et, à côté, un traitement spécifique en fonction des missions de chaque langue », a-t-elle détaillé.

En mai, la directrice de l’information Isabelle Poiraudeau avait été licenciée, provoquant la colère des syndicats. Elle ne sera pas remplacée. Deux directeurs adjoints ont été nommés en intérim, Anne-Marie Capomaccio et Benoît Laporte.

Un déménagement de RFI, actuellement situé dans la Maison de la Radio à Paris, est envisagé pour 2011, en vue d’un rapprochement avec France 24, ont précisé les syndicats.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :