News

Rentrée TV et radio : tous les changements du grand mercato

A partir de lundi, chaînes de TV et radios déroulent leur nouvelle grille, avec à la clef un jeu de chaises musicales pour les animateurs. AFP

Le mercato a donné lieu cette année à un intense remue-ménage à la radio et à la TV, mais paradoxalement les nouvelles grilles de rentrée offrent peu de changements, à l’inverse du paysage audiovisuel qui risque d’être profondément bouleversé dans les mois à venir.
Une nouvelle loi sur l’audiovisuel devrait entraîner un rapprochement des autorités de régulation de l’audiovisuel (CSA) et des télécoms (Arcep). Elle modifierait également le mode de nomination des patrons de l’audiovisuel public par le chef de l’Etat, mise en place sous Nicolas Sarkozy.
En outre, la question du retour de la publicité sur France Télévisions en soirée, supprimée en 2009, également sous Sarkozy, est de nouveau posée.
Autres dossiers-clés à régler dans les prochains mois: la réorganisation de France 3, dont les audiences sont en berne, un nouveau patron pour l’Audiovisuel extérieur de la France, ainsi que le lancement de la radio numérique terrestre.
Les changements à la TV
-De nouveaux talk-shows : Après avoir laissé son fauteuil à « La Matinale » à Ariane Massenet, Maïtena Biraben débarque le week-end sur Canal+ avec une nouvelle émission baptisée « Le Supplément ». Chaque samedi et dimanche à 12H45 seront abordés les sujets qui feront l’évènement, des mouvements émergents aux stars de demain. Elle prend ainsi la place de l’émission politique d’Anne-Sophie Lapix, « Dimanche+ », désormais programmée à 14H20. Sur France 2, Bruce Toussaint présentera chaque vendredi, en deuxième partie de soirée, un nouveau rendez-vous baptisé « Vous trouvez ça normal? ». Il reviendra sur les évènements marquants de la semaine écoulée. Quant à Laurence Ferrari, elle animera sur Direct 8 un talk-show adapté du format américain « The View », dans lequel plusieurs personnalités féminines interrogent une personnalité. Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar pourraient faire partie du casting.
-Des changements de formules : Le « Grand Journal » fait sa révolution sur Canal+. De petits nouveaux font leur entrée: Daphné Bürki coanimera l’émission aux côtés de Michel Denisot, Augustin Trapenard remplacera Olivier Pourriol comme chroniqueur littéraire et Doria Tillier officiera au poste de Miss Météo. Quant au collectif « 10 minutes à perdre », il aura la charge du nouveau programme court de l’émission avec « La Question de la fin ». Sur Direct 8, Cyril Hanouna animera pour sa part une nouvelle mouture de « Touche pas à mon poste », précédemment sur France 4, avec une liste de chroniqueurs étoffée.
-Humour et JT : Peu avant son journal de 20H00, France 2 mise sur l’humour avec « Anne Roumanoff et les garçons ». Pendant sept minutes, l’humoriste et ses acolytes commenteront à chaud l’actualité sous forme de plagiats, de caméras cachées et de billets d’humeur. Nicolas Canteloup lui rempile sur TF1 pour une deuxième année avec son émission satirique après le journal de 20H de la chaîne.
-La culture en terrain miné : Après l’échec fracassant la saison dernière d’ »Avant-Première », présenté par Elizabeth Tchoungui, France 2 espère relancer la case culture du mercredi soir avec « Vous n’avez encore rien vu », avec Aïda Touihri aux commandes.
-Des rencontres champêtres… Tous les mercredis en deuxième partie de soirée, Frédéric Lopez animera un nouveau magazine hebdomadaire sur France 2. Trois personnalités qui ne se connaissent pas passeront une journée à la campagne en sa compagnie.
-… et de l’amour : Sur M6, Adriana Karembeu devient conseillère conjugale. L’ex-mannequin slovaque prendra les rênes du docu-réalité « Pour le pire et le meilleur », dans lequel elle tentera de régler des problèmes de couples et partagera leur expérience.
-La météo prend du galon : Laurent Romejko quitte son poste de Monsieur Météo sur France 2 pour animer sur France 3, avec Marie Vignes, « Météo à la carte ». Diffusé tous les lundis à 13H00, ce nouveau rendez-vous tentera de comprendre l’implication de la pluie et du beau temps sur notre vie quotidienne.

Les nouveautés à la radio
-Marc-Olivier Fogiel de retour sur RTL : L’ancien animateur de la matinale d’Europe 1 va prendre les commandes de la grande session d’information du soir de RTL, de 18h00 à 20h00 du lundi au jeudi. La soirée sera partagée en deux tranches: la première proposera jusqu’à 19h15 « un panorama complet de l’actualité de la journée » et la deuxième se déroulera en présence d’éditorialistes, journalistes, écrivains et philosophes pour débattre des grands sujets du moment. « La tranche fonctionne mais cela n’exclut pas de nouvelles chroniques. Je vais bien sûr y mettre ma patte, par petites touches », a expliqué l’animateur.
-Place au show sur France Inter : Principal changement sur France Inter, « On va tous y passer », l’émission quotidienne de fin de matinée de Frédéric Lopez. « Je voulais sortir du talk-show où les gens se parlent entre eux. Je voulais qu’on renoue avec le show », dit Philippe Val, patron de France Inter. L’émission, qui remplace celle d’Isabelle Giordano, sera à « mi-chemin entre la radio et le music-hall ». Frédéric Lopez sera accompagné des humoristes Chris Esquerre, Nicole Ferroni, Daniel Morin, Redouanne Harjane et Alban Ivanov.
-France Info décrypte : « Le vrai du faux » avec Gérald Roux et Gilles Halais, qui aura lieu du lundi au vendredi à 5h55, 7h20, 12h25, vérifie des affirmations de personnalités dans tous les domaines de l’actualité: politique, économique, social. Dans « Carte de crédit », tous les vendredis à 9H35, Chloé Leprince sillonne le pays pour savoir comment les Français gèrent leur argent. Donnent-ils un pourboire, de l’argent de poche ? Comment négocient-ils les hausses de salaires ?
-Des changements à la marge sur Europe 1 : De nouvelles signatures font leur apparition lors de la matinale, animée par Bruce Toussaint: Caroline Roux sera chargée de l’éditorial politique à 7h40 et Natacha Polony assurera la revue de presse à 8h30. Un nouveau rendez-vous fait également son apparition: « le vrai/faux de l’info » de Laurent Guimier, qui passe au crible la parole publique à 8h10. « Europe 1 Midi » se dote d’une nouvelle formule dès 11h30 avec Patrick Roger, qui remplace Guillaume Cahour. A 20h00, « Des clics et des claques » présentée par Bérengère Bonte est rallongée d’une heure et demie. L’émission, qui traite de l’actu vue du web et des réseaux sociaux, consacrera sa deuxième partie à la culture.
-Pas de changement sur NRJ : NRJ, devenue première radio de France devant RTL, ne change rien à sa grille: « On ne change pas une équipe qui gagne », explique Jean-Paul Baudecroux, patron du groupe.
AVEC AFP

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :