News

Recul des recettes publicitaires de TF1 et M6 au premier trimestre 2009

tf1TF1 et M6 ont annoncé mardi un chiffre d’affaires publicitaires en baisse respectivement de 27% et 11% au premier trimestre 2009, entraînant des réactions contrastées sur les deux titres à la Bourse de Paris..


Au premier trimestre TF1 a généré un chiffre d’affaires total de 538 millions d’euros, en retrait de 18% par rapport à la même période de 2008. Son chiffre d’affaires publicitaire est en fort retrait à 321 millions d’euros.

Dans un communiqué, la chaîne indique que le résultat opérationnel du 1er trimestre « se situera dans une fourchette comprise entre -10 millions d’euros et -15 millions d’euros et le résultat net dans une fourchette comprise entre +5 millions d’euros et +10 millions d’euros, alors que le consensus est aujourd’hui respectivement de l’ordre de +16 millions d’euros pour le résultat opérationnel et de +20 millions d’euros pour le résultat net ».


m6Pour sa part, le groupe M6 a généré un chiffre d’affaires publicitaire plurimedia (chaîne M6, chaînes numériques, autres supports) en baisse de 7,3% sur le premier trimestre, soit 171,4 millions d’euros. Les recettes publicitaires de la chaîne M6 sont en recul de 11% à 146,9 millions d’euros.

Ce recul de l’activité publicitaire de la chaîne M6 « pèsera sur le résultat opérationnel consolidé en 2009 », selon un communiqué du groupe qui « n’anticipe pas, à ce jour, de retournement de tendance du marché publicitaire dans les prochains mois ».

Le titre TF1 reculait en début de séance avant de se reprendre mardi matin à la Bourse de Paris, après l’annonce d’un avertissement sur son chiffre d’affaires au premier trimestre. A 13H10 (11H10 GMT), l’action TF1 gagnait 0,15% à 7,16 euros dans un marché en hausse de 0,11%.

M6 prenait de son côté 1,92% à 14,60 euros, les investisseurs recherchant le titre après la publication d’un chiffre d’affaires stable au premier trimestre, à 327 millions d’euros.

Lors de l’assemblée générale des actionnaires dans la matinée, le président du Groupe M6 Nicolas de Tavernost a annoncé étudier avec ses collègues de l’Association des chaînes privées (ACP) les « actions qui pourraient être entreprises » au niveau européen contre les aides versées aux chaînes publiques pour compenser l’arrêt de la publicité après 20H. L’ACP a été fondée par TF1, M6 et Canal+.

« Les estimations qui ont été faites d’un report de 450 millions d’euros des ressources de France Télévisions après 20H00 est une farce », a-t-il dit. « Nous estimons que c’est de l’ordre de 150 à 170 millions d’euros qui seront investis en 2009 », a-t-il ajouté.

Nicolas de Tavernost s’est plaint d’autre part de la taxe sur l’activité publicitaire qui lui est imposée pour compenser ce transfert de recettes. « Malgré la baisse de nos recettes publicitaires, nous avons une taxe à haut niveau, actuellement 1,5% de nos encaissements de recettes », qui représente, a-t-il dit, entre 9 et 10 millions d’euros pris sur le résultat de 2009.

Source : Afp.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :