News

Recettes publicitaires des médias: la reprise se poursuit mais au ralenti

Les recettes publicitaire des médias français ont enregistré une progression de 2,1% au premier semestre 2011 mais la reprise s’avère « lente » et la prudence reste de mise pour le deuxième semestre, selon l’Institut de recherches et d’études publicitaires (Irep) et France Pub.

« Après la baisse historique qu’a connue le marché publicitaire en 2009 (-12,6%), la reprise constatée en 2010 et sur le premier semestre 2011 s’avère lente. Il faudra encore très certainement plusieurs années pour retrouver une valeur de marché comparable à 2008 », selon le rapport semestriel publié vendredi.

En 2010, les recettes publicitaires avaient atteint une croissance de 3,9%.

« La prudence reste de mise. Après une phase de reprise régulière et soutenue en 2010, les dépenses de communication se sont stabilisées au premier semestre, sur un palier légèrement supérieur au niveau moyen atteint au premier semestre 2011 », est-il indiqué.

Le marché publicitaire « n’a pas encore été atteint par l’aggravation » de la crise financière mondiale au cours de l’été. Selon de nombreux intervenants, septembre sera un bon mois et, pour l’instant, les perspectives pour octobre sont assez bien orientées », soulignent l’Irep et France Pub.

Ils indiquent toutefois « noter un attentisme croissant des annonceurs », partagés entre « protéger l’équilibre financier de leurs entreprises en réduisant les dépenses », ou au contraire « renforcer la puissance de leurs marques et préserver, voire accroître, leurs parts de marché ».

Pour l’ensemble de l’année 2011, l’Institut et France Pub estiment que « le scénario privilégié est celui de la +résistance à la crise+, qui se traduirait alors par une augmentation de 1,4% des dépenses en communication des annonceurs ».

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :