News

Radio France condamnée à verser 300 000 euros à Daniel Mermet

Radio France a été condamnée en appel à verser plus de 300 000 € à l’ancien animateur de « Là-bas si j’y suis » Daniel Mermet.

En juin 2014, France Inter sonnait le glas de l’émission « Là bas si j’y suis », créé en 1989. Le journaliste producteur Daniel Mermet s’était alors retournée contre Radio France.

Le jugement d’appel rendu le mardi 7 novembre à Paris confirme que Daniel Mermet a fait l’objet en 2014 d’un « licenciement sans cause réelle ni sérieuse », et triple les indemnités dues par Radio France.

Le groupe public devra désormais verser à Daniel Mermet 139 520 euros à titre d’indemnité légale de licenciement, 140 000 euros de dommages et intérêts et 16 785 euros à titre d’indemnité de préavis. En première instance, Radio France avait été condamnée à verser 111 000 euros au titre de cette requalification en CDI et d’une indemnité de départ à la retraite.

La cour d’appel ne lui a cependant pas reconnu la qualité de journaliste mais de « producteur délégué », le privant de la prime d’ancienneté et des 13e mois qu’il réclamait.

Interrogée jeudi, la direction de Radio France n’a pas souhaité commenter cette condamnation. « Radio France s’est sciemment placée dans l’illégalité pendant près de 40 ans en ayant recours à des contrats à durée déterminée « verbaux » pendant 25 ans, puis écrits sans définition du motif », a souligné l’avocat du journaliste Jean-Yves Halimi dans un communiqué.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :