News

Radio-Canada développera la radio et les services numériques

Radio-Canada-CBC a annoncé mardi qu’elle ouvrira de nouvelles stations de radio, en plus de développer davantage les stations existantes, dans le cadre d’un nouveau plan quinquennal.

Les détails concernant l’emplacement de ces nouvelles stations n’étaient pas immédiatement disponibles, mais le diffuseur public a indiqué que le plan s’inscrivait dans un «engagement renouvelé de programmation régionale».

Plusieurs stations de radio de Radio-Canada-CBC ont souffert de coupes budgétaires au cours des dernières années, avec 350 postes éliminés en 2009 seulement. Le dernier plan stratégique, en 2007, proposait également d’ouvrir davantage de stations, mais sans fonds fédéraux, l’idée n’a jamais pris forme.

Lors du dévoilement de son plan, mardi, le diffuseur public canadien s’est également engagé à lancer des sites web locaux et des services mobiles afin d’offrir davantage d’information régionale dans la journée. Des sites internet dits «hyperlocaux» se concentreront par exemple sur les rives nord et sud de Montréal.

La société d’État lancera aussi une vaste étude sur l’usage des médias en langue autochtone, puis développera un plan d’émissions basé sur les résultats de cette étude, qui sera complétée en 12 mois.

Les Services français de Radio-Canada lanceront, de leur côté, une nouvelle chaîne de télévision spécialisée, «SENS», en 2011-12, qui présentera des émissions sur la santé, la science, la nature et l’environnement.

Radio-Canada a de plus annoncé qu’elle doublerait ses investissements dans les services numériques d’ici 2015, et diffusera davantage d’arts et de divertissement sur ses diverses plateformes.

Le président de Radio-Canada-CBC, Hubert Lacroix, a déclaré qu’il voulait que le diffuseur public soit un leader pour l’expression de la culture canadienne et l’enrichissement de la démocratie.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :