News

Radio-Canada.ca lance une websérie en bande dessinée animée

Une websérie de science-fiction qui fait voyager ses personnages de Montréal à Buenos Aires en passant par Dubaï, c’est possible sans débloquer un budget faramineux? Les créateurs de Neuroblaste ont trouvé la solution : un projet à mi-chemin entre la bande dessinée et le radio-roman, à partir de la technique du motion comic, ou «bande dessinée animée».

Ce n’est pas une, mais deux grandes premières que propose Neuroblaste. Il s’agit de la première websérie que produit Radio-Canada.ca, mais également la première websérie animée en français au Québec, assure Jérôme Hellio, directeur du contenu internet et Tou.tv de Radio-Canada. «Ça fait un an et demi qu’on travaille là-dessus, dit ce dernier. On avait envie de proposer une nouvelle forme de narrativité, quel­que chose de très moderne, et qui serait ancré dans notre réalité.»

Ce sont donc des étudiants en sciences de l’Université McGill qu’on trouve au centre de l’intrigue de Neuroblaste, composée de 13 épisodes d’environ quatre minutes chacun. En menant des recherches pour trouver un vaccin contre l’Alzheimer, les personnages font des découvertes sur le contrôle du cerveau, et un groupe de puissants investisseurs les forcera à collaborer avec eux.

Pour écrire le scénario de ce web comic pour adultes – les gens du public cible sont des amateurs de science-fiction de 18 à 34 ans –, le scénariste Pierre-Michel Tremblay et le réalisateur François Bégin ont «joué avec la fiction en se basant sur des faits réels». Pour démêler le vrai du faux, le «personnage» d’Aube tiendra par ailleurs un blogue, disponible sur le site internet de l’émission, sur lequel elle racontera ses aventures au fur et à mesure que la série avancera.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :