News

Rachat de RTL par M6

Jusqu’à 50 suppressions de postes, pas de plan de départs.

Avec cette opération les dirigeant de M6 espèrent créer le plus puissant des groupes faisant à la fois de la télévision et de la radio.

L’intégration des radios françaises de RTL Group dans le groupe M6, à la suite d’un rachat qui sera effectif le 1er octobre, devrait provoquer jusqu’à 50 suppressions de postes mais pas de plan de départs selon Christopher Baldelli.

Il n’y a pas de plan de départs dans ce projet. En revanche, des synergies importantes seront mises en place, qui conduiront à la suppression de 30 à 50 postes à terme et non pas à la suppression d’emplois selon le président du directoire de RTL.

L’opération va associer « le numéro un de la radio avec RTL, RTL2 et Fun Radio, qui réalise 25 % du marché publicitaire, et le groupe M6, qui capte également près de 25 % du marché publicitaire TV ». Avec ce rachat, d’un montant de 199,8 millions d’euros, M6 doit prendre le contrôle du pôle radio de RTL Group en France, qui comprend les radios RTL, RTL2 et Fun radio, ainsi que leur régie publicitaire et leurs activités internet.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :