News

Qui veut épouser mon fils : une téléréalité de la séduction

On en apprend un peu plus chaque jour sur la scénarisation de “Qui veut épouser mon fils?”. On découvre ainsi à la lecture du Parisien de ce mardi 7 décembre qu’Alban ne vivait plus chez sa mère depuis sept ans, que Clara et Giuseppe se connaissaient bien avant d’avoir été sollicités pour l’émission, que le camping-car dans lequel la mère de Florent aurait sommé les prétendantes de passer la nuit était en fait “une idée de la production” selon les candidats…

Et quitte à avoir des idées, la production aurait soufflé aux candidates les répliques qui font mouche et fourni des indications précises quant au comportement à adopter. Tant pis pour les naïfs, s’il en reste, qui croyaient encore en la sincérité et à la “réalité” de ce genre d’émission. Quant au choix de la fiancée, il reviendrait à la production: “Le célibataire m’a dit: J’ai envie de te garder mais la prod ne veut pas”, confie une candidate.

Réponse de la production: “Tout est si bien ficelé que ça n’a pas l’air vrai, peut-être. Le tournage ayant duré quatre mois, nous avons forcément coupé des scènes. Ce sont des tranches de vie, qui continuent depuis. C’est une téléréalité de la séduction, avec du dépit amoureux”. Et David Warren, producteur de l’émission d’ajouter:“Je n’ai jamais obligé personne à faire quoi que ce soit”.

Quoiqu’il en soit, “Qui veut épouser mon fils?” réussit à TF1 : le dernier épisode, diffusé le samedi 4 décembre à 22h35, a réuni 3,8 millions de téléspectateurs soit 27% de Pda.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :