News

Procès d’Elise Lucet pour diffamation

Élise Lucet a comparu, mardi 5 septembre devant le tribunal correctionnel de Nanterre, pour diffamation. Ce procés fait suite à l’émission « Envoyé spécial » consacrée à l’Azerbaidjan en 2015. Le pays a attaqué Élise Lucet et un autre journaliste de l’émission, Laurent Richard, après avoir été qualifiée de dictature.

Dans cette émission diffusée le 7 septembre 2015, la présentatrice introduisait un reportage largement consacré à l’Azerbaïdjan en qualifiant l’État caucasien de «  dictature, l’une des plus féroces au monde  ». Au cours du reportage, axé sur les coulisses des voyages présidentiels et intitulé «  Mon président est en voyage d’affaires  », le journaliste Laurent Richard taxait également le chef de l’État azerbaïdjanais Ilham Aliyev de «  dictateur  » et de «  despote  » et s’était vu confisquer son matériel.

Un Etat peut il poursuivre des particuliers?

Le procureur général a requis un constat d’irrecevabilité : «Il me paraît difficile d’accepter qu’un Etat, quel qu’il soit et sans porter de jugement sur l’Etat d’Azerbaïdjan, tente d’exercer une pression contre ceux qui exercent leur liberté d’expression.» Et il a pu à bon droit invoquer la jurisprudence française, qui a jusqu’à maintenant refusé à des Etats la recevabilité de leurs plaintes dans des affaires similaires.

Décision le 7 novembre 2017…

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :