News

Pour Alain Weill, le CSA relègue RMC en deuxième division

rmcAlain Weill proteste contre l’attribution des fréquences de la radio numérique effectuée mardi par le CSA . Le promoteur de RMC et BFM se sent désavantagé par rapport aux grands groupes comme Lagardère (qui a obtenu Europe 1 Sport), TF1 (avec LCI la radio) ou RTL (RTL Sport en partenariat avec L’Équipe ). Selon lui, le CSA a manqué de « vision stratégique et concurrentielle ».


alain-weillLe Point a posé quelques questions à Alain Weill. lepoint.fr : Vous aviez déposé deux projets de radios numériques, RMC Sport et BFM Bourse. Aucun n’a été retenu. Avez-vous eu une explication de la part du CSA ?

Alain Weill : Non, mais on va nous dire que nos dossiers étaient un peu moins riches que ceux de nos concurrents. C’est une injustice ! Nous avons voulu être réalistes et ne pas faire de fausses promesses. Le CSA a agi avec légèreté en choisissant les stations de la future radio numérique sans vision stratégique et concurrentielle.


rmc_studioEn nous refusant RMC Sport et BFM Bourse, le CSA nous prive de tout développement et, dans le même temps, il a armé nos concurrents contre nous. Nous avons été discriminés. Pourquoi n’y a-t-il eu aucune transparence dans le choix ? Pourquoi n’y a-t-il pas eu d’auditions publiques des candidats alors que le CSA en a organisé pour la TNT ?

lepoint.fr : Europe 1 Sport et RTL Sport vont effectivement venir affronter RMC qui offre du sport de 16 heures à minuit…

A. W. : Cela veut dire qu’on va se faire la guerre sur les journalistes, sur les consultants, sur les partenariats avec les évènements sportifs… Et LCI Radio viendra affaiblir BFM.

lepoint.fr : Pensez-vous que le CSA soit sous l’influence de vos concurrents ?

A. W. : Je m’interroge. Nous avons bénéficié d’un rattrapage de fréquences depuis quelques années qui a beaucoup énervé nos concurrents. Mais il s’agissait d’un rattrapage, car nous étions en retard en termes de couverture du pays. Sur la radio numérique, nous sommes de nouveau en retard. Pour utiliser une image, je dirais que nous venions tout juste d’intégrer la première division et le CSA nous relègue en deuxième division.

lepoint.fr : En même temps, ce n’est pas si grave. Vous pourriez quand même lance r vos deux radios, BFM Bourse et RMC Sport, sur les smartphones (type iPhone). Vous auriez plus de chance de rencontrer des auditeurs sur les mobiles que sur la radio numérique, encore lointaine et hypothétique. ..

A. W. : C’est vrai. Du reste, beaucoup de gens ne sont pas convaincus par les choix techniques effectués par le CSA sur la radio numérique. Le débit numérique sera très faible. Le débit des iPhone est d’ores et déjà supérieur à celui de la future radio numérique, ce qui signifie que la possibilité d’associer des données au signal sonore sera très limitée.

logo-lemediaAvec http://www.le-media.fr, mettez vos communiqués de presse en ligne gratuitement et présentez aux internautes l’actualité de votre radio, télévision, association, fédération, syndicat, web tv, web radio, journal…
Vous multiplierez ainsi les contacts et développerez vos relations commerciales, sociales et personnelles.Inscrivez-vous gratuitement et devenez membre Inscription.


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :