News

Planètes Musiques : une 11e édition à l’accent réunionnais

La onzième édition du festival Planètes Musiques, consacré du 7 au 9 avril à la Maison de la musique de Nanterre et alentours aux nouvelles musiques traditionnelles, aura l’accent réunionnais avec Danyel Waro, René Lacaille et Lo Griyo.

Danyel Waro, en concert jeudi, a donné au maloya (chants et rythmes des anciens esclaves coupeurs de canne sur l’ancienne île Bourbon) ses lettres de noblesse en lançant de sa voix de tête sa poésie créole engagée, sur les rythmes ternaires du roulèr.

L’accordéonniste et joueur d’ukulélé René Lacaille, accompagné par sa fille Oriane et son fils Marc, interprétera vendredi un répertoire plus ludique de compositions personnelles et de chansons créoles anciennes de La Réunion, sous influence Caraïbe.

Christian Pacher (en trio jeudi), chanteur et violoniste, a choisi l’univers d’une chanson poétique s’inspirant des musiques traditionnelles du Poitou, à laquelle le pianiste Julien Padovani donne une couleur jazz.

Les musiques traditionnelles ne se limitent pas à leurs terroirs: la formation Oneira (onirique en grec) en apportera la preuve samedi. Emmenée par le percussionniste Bejan Chemirani, Marseillais d’origine iranienne, elle réunit des musiciens de provenances diverses (iranienne, grecque, provençale) et la vielle à roue y voisine avec le zarb perse, le ney ou le bendir.

Les musiques traditionnelles, loin d’être « muséifiées », sont également ouvertes aux sonorités actuelles: ainsi, la vielle à roue électro-acoustique sera présente dans plusieurs groupes (Oneira, Michel Haumont Septet…).

Le Bus Rouge, une fanfare lyonnaise mêlant saxophones, tambour occitan et hautbois languedocien, interprète des airs traditionnels du Massif Central et du Languedoc, effectuera de nombreux arrêts pendant le festival, dans les bars et espaces publics du centre de Nanterre, près de la Maison de la musique.

La joyeuse bande de l’Orchestre National de Barbès diffusera vendredi les ondes positives de son grand mix de musiques du Maghreb, de funk, de ska et de rock.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :