News

Mort du journaliste Léon Mercadet

Rédacteur à Actuel de 1972 à 1994, il avait commencé sa carrière à Rouge, le journal de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), et à Nova Magazine.

Entre 2004 et 2013, ce fin pédagogue a coanimé l’émission scientifique d’I-Télé « I comme Icare » avec Raphaël Hitier et collaboré comme chroniqueur à « La Matinale » de Canal+, aux côtés de Marie Colmant et de Maïtena Biraben.

PSEUDONYME EN RÉFÉRENCE À TROTSKI

De son vrai nom Yves Gloux, il avait choisi son pseudonyme en référence au prénom de Trotski et au nom de son assassin, Ramon Mercader. Il a notamment publié La Brigade d’Alsace Lorraine (Grasset), sur le groupe de résistants commandé par André Malraux, et traduit des ouvrages des écrivains américains Charles Bukowski et Dan Fante.

Sur Twitter, le chef de l’Etat François Hollande a exprimé sa tristesse.

viaMort du journaliste Léon Mercadet.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :