News

Mort de l’acteur français Roger Hanin à l’âge de 89 ans

L’acteur Roger Hanin, célèbre commissaire Navarro à l’écran et beau-frère de François Mitterrand, est mort mercredi matin d’une détresse respiratoire à l’âge de 89 ans, selon son entourage.

«Il est mort ce matin vers 10 heures à l’hôpital Georges Pompidou à Paris d’une détresse respiratoire», a dit à l’AFP son ami le réalisateur Alexandre Arcady. Roger Hanin «était hospitalisé depuis plusieurs jours», a précisé le réalisateur avec lequel Roger Hanin avait tourné Le Grand Pardon.
Des millions de téléspectateurs pour «Navarro»
Comédien et beau-frère de François Mitterrand, Roger Hanin avait acquis ses galons d’acteur populaire de premier plan en tenant sur TF1 le rôle du célèbre commissaire Navarro pendant plus de 100 épisodes. Il s’était marié en 1959 avec la productrice de cinéma et télévision Christine Gouze-Renal, morte en 2002, soeur de Danielle Mitterrand, devenant le beau-frère du président avec qui il fut intime. Depuis le premier épisode de Navarro, en octobre 1989, des millions de téléspectateurs ont suivi les aventures de ce commissaire divisionnaire incorruptible qui tentait de faire régner l’ordre.
Pour Navarro, Roger Hanin (nom de jeune fille de sa mère) a obtenu le 7 d’Or du meilleur comédien en 1990. Il avait annoncé le 1er novembre 2008, à 83 ans, qu’il mettait un terme à sa carrière d’acteur, sans «amertume, ni nostalgie».

Au cinéma, avec Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Georges Lautner…
Né Roger Lévy le 20 octobre 1925 à Alger, il entame des études de pharmacie avant de faire de la figuration dans un petit film. Enthousiasmé, il s’inscrit au cours d’art dramatique avec René Simon et Michel Vitold. Il va tourner près d’une centaine de films, son imposante stature lui valant d’être cantonné dans des rôles de durs.
L’acteur se fait un nom avec la série des Gorille et du Tigre et joue beaucoup de seconds rôles avec des réalisateurs tels que Luchino Visconti dans Rocco et ses frères (1959), Jules Dassin dans Celui qui doit mourir (1957), ainsi qu’avec Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Georges Lautner ou Edouard Molinaro.

Le succès du « Grand Pardon »
En 1978, Alexandre Arcady lui propose le rôle d’un pied-noir qui, après les événements en Algérie, revient en France. Avec Le coup de Sirocco, Roger Hanin devient l’ambassadeur d’une catégorie de Français. Grâce à Arcady, il connaît de nouveau le succès dans Le grand pardon (1981). Il a lui-même dirigé également des films, comme Le protecteur ou Train d’enfer.
Roger Hanin a également beaucoup joué (Othello, Macbeth, Lucrèce Borgia, Henri IV etc) et mis en scène au théâtre. Il a fondé en 1977 le festival de théâtre Pau, qu’il abandonne en 2005. Depuis 1983, il a écrit une dizaine de romans qui ont trouvé leur public comme L’ours en lambeaux, L’horizon, Les sanglots dans la tête ou Loin de Kharkov.
Il a voté Nicolas Sarkozy en 2007
Déçu par les socialistes et se disant communiste, il avait néanmoins voté Nicolas Sarkozy en 2007.
En 2013, il était entré en conflit avec Danielle Mitterrand : il avait demandé en justice le remboursement de quelque 300.000 euros prêtés à l’épouse de l’ancien président pour payer la caution de son fils Jean-Christophe dans l’affaire de l’Angolagate. Il avait été débouté en 2014.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :