News

L’Institut international de la presse dénonce la mort de 28 journalistes

logo-lemediaAu moins 28 journalistes ont été tués dans le monde depuis le début de l’année, a dénoncé mardi l’Institut international de la presse (IPI) pendant son assemblée générale à Helsinki..


Au moins 28 journalistes ont été tués dans le monde depuis le début de l’année, a dénoncé mardi l’Institut international de la presse (IPI) pendant son assemblée générale à Helsinki.

L’IPI a lancé un appel à tous les gouvernements pour que « justice soit faite pour tous ces journalistes assassinés » notamment dans les Territoires palestiniens, en Somalie, au Sri Lanka, en Russie et au Pakistan.

Les journalistes sont trop souvent « délibérément pris pour cible à cause de leur profession » et beaucoup d’autres sont pris entre deux feux en couvrant des conflits, selon l’IPI.


L’Institut qui était réuni depuis dimanche en Finlande pour sa 58e assemblée générale a clos ses travaux mardi par une série de résolutions pour défendre la liberté de la presse dans le monde.

Il a appelé le gouvernement de Pyongyang à relâcher « immédiatement » les deux journalistes américaines condamnées à 12 ans de travaux forcés en Corée du Nord.

L’IPI a aussi dénoncé la détérioration de la liberté de la presse au Venezuela et en particulier le « harcèlement », selon lui, par le gouvernement Chavez de la chaîne Globovision.

Il a de nouveau demandé aux autorités australiennes et indonésiennes que justice soit faite après l’assassinat en 1975 au Timor oriental de six journalistes venus d’Autralie.

Aux gouvernements de l’Union européenne et au Parlement européen, l’IPI demande d' »abolir les lois pénales sur la diffamation et l’insulte » uniquement destinées à « protéger de la critique les officiels ». Il estime que « ces lois archaïques n’ont pas leur place dans les démocracies ».

L’assemblée générale appelle aussi plusieurs gouvernements africains à respecter le droit des journalistes à s’organiser librement. Il demande aux autorités du Botswana, du Kenya, d’Afrique du Sud, du Swaziland et de Zambie de reconnaître « l’importance du rôle des médias indépendants dans les démocraties ».

L’IPI, fondé en 1950 et dont le siège est à Vienne, regroupe des professionnels des médias dans 120 pays.

La prochaine assemblée générale de l’IPI se déroulera en 2010 partagée entre deux capitales, Vienne et Bratislava, a annoncé son directeur David Dadge.

logo-lemediaAvec http://www.le-media.fr, mettez vos communiqués de presse en ligne gratuitement et présentez aux internautes l’actualité de votre radio, télévision, association, fédération, syndicat, web tv, web radio, journal…
Vous multiplierez ainsi les contacts et développerez vos relations commerciales, sociales et personnelles.Inscrivez-vous gratuitement et devenez membre Inscription.


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :