News

Lettre ouverte des principaux syndicats de journalistes à Sarkozy

Les principaux syndicats de journalistes ont adressé jeudi une lettre ouverte commune au président Nicolas Sarkozy, une première, où il font état de la « situation extrêmement préoccupante » du secteur, tant au plan économique que s’agissant des conditions de travail.

nicolas-sarkozyLa lettre, signée du SNJ, du SNJ-CGT et la CFDT, est adressée au président le 5 novembre, à l’occasion de la journée européenne pour les journalistes (« Stand up for journalism »). Elle coïncide également avec la mi-mandat du président de la République.

« Depuis votre élection à la présidence de la République, les syndicats de journalistes (SNJ, SNJ-CGT, USJ-CFDT) constatent que la situation des médias s’est sensiblement aggravée », écrivent les trois syndicats.

« Il n’est pas un jour sans qu’un journal, un hebdomadaire, une radio, une télévision ne licencie des journalistes en prétextant la crise économique. Parallèlement, des journaux disparaissent », expliquent-ils.

« La presse gratuite – longtemps présentée comme +La » solution à la désaffection du lectorat+ – est dans le rouge. Les quotidiens à faible revenu publicitaire connaissent d’amples difficultés », ajoutent-ils.

Selon les syndicats, depuis le début de l’année, 2.300 journalistes « seraient venus gonfler les rangs des chômeurs ». Ils évoquent également les conditions de travail compliquées. « Les journalistes dans ce pays n’ont toujours pas la garantie de voir leurs sources protégées, alors que la loi et la justice européennes l’imposent ».

« Ils risquent de voir débarquer la police dans leur rédaction, comme au Canard enchaîné, à l’Equipe, au Point, à Midi Libre, à la Nouvelle République du Centre-Ouest, à la République du Centre etc », poursuivent-ils.

La situation dans l’audiovisuel public « n’est guère plus brillante », l’avenir de France Télévision et de Radio France étant « obéré par la suppression de la publicité sans la garantie de moyens équivalents +à l’euro+ près », regrettent les syndicats.

AFP

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :