News

Les radios invitent les candidats à débattre, Sarkozy accepte, Hollande refuse

Les radios invitent les candidats à débattre, Sarkozy accepte, Hollande refuse

France Inter, RMC, RTL et Europe 1 proposent à François Hollande et Nicolas Sarkozy de débattre simultanément sur leurs antennes avant le second tour de lélection présidentielle. Seul le candidat de droite accepte.

Les quatre grandes radios généralistes françaises Europe 1, France Inter, RMC et RTL ont proposé, ce mardi, aux deux candidats finalistes de la présidentielle la tenue dun débat, cette semaine, qui serait diffusé sur leurs antennes. Ce débat, qui constituerait une première en France, «serait diffusé le matin, dans le prime time radio» et «permettrait de toucher près de 12 millions dauditeurs», expliquent les stations dans un communiqué commun. Quelques minutes après la diffusion de ce communiqué, le candidat socialiste François Hollande a refusé ce rendez-vous avec Nicolas Sarkozy.

«Il y a un débat prévu. Les télévisions, les radios, peuvent parfaitement lorganiser ensemble, cest leur responsabilité», a répondu le candidat socialiste, interrogé sur cette proposition, dans un train en partance pour Laon Aisne. «Pourquoi aller multiplier ce qui doit être fait et bien fait ?», a-t-il ajouté.De son côté, Nicolas Sarkozy a saisi loccasion de pousser son adversaire au face-à-face. «Leur heure sera la mienne, le temps du débat sera le mien, leurs sujets seront les miens», explique-t-il à propos des modalités que les quatre radios voudraient fixer avec les candidats. Ironique, M. Sarkozy a précisé quil acceptait que le débat «dure une heure au lieu dune heure et demie si cest trop fatiguant» pour François Hollande.

Le débat télévisé na pas encore de date

Dès lannonce des résultats du premier tour, dimanche soir, le président sortant avait invité son adversaire socialiste à participer à trois débats, chacun axé sur un thème : les problèmes économiques et sociaux, les sujets de sociétés et les questions internationales. Un proposition très vite rejetée par François Hollande. «Les Français ont le droit de connaître mon projet et le sien», a ajouté Nicolas Sarkozy aujourdhui, lors dune réunion publique à Longjumeau Essonne. Le président-candidat rappelle que lors de la primaire socialiste, en octobre 2011, François Hollande avait débattu, en direct à la télévision, à trois reprises avec ses adversaires du moment.Pour linstant, un seul débat opposant Nicolas Sarkozy et François Hollande est assuré de se tenir à la télévision. France Télévisions et TF1 réfléchissent encore quant au choix de la date de ce rendez-vous emblématique de lélection présidentielle.Le débat dentre-deux-tours na rien dobligatoire. En 2002, Jacques Chirac avait refusé de débattre contre Jean-Marie Le Pen. A létranger, le débat télévisé entre finalistes, est aussi une tradition qui peut être remise en cause à loccasion.

LES ECHOS AVEC AFP

viaLes radios invitent les candidats à débattre, Sarkozy accepte, Hollande refuse, Actualités.

zp8497586rq

Pub

UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :