News

l’équipe de Radio Intensité entend bien maintenir le cap

Les chiffres sont bons et les emplois confortés

La petite radio locale, devenue un média qui compte dans le département, a fait un état des lieux satisfaisant de ses activités. Publicités et auditeurs en hausse : la proximité a décidemment le vent en poupe.

Des élus qui la soutiennent, des auditeurs fidèles, des annonceurs toujours plus nombreux, des associations qui lui font confiance. Radio Intensité peut envisager l’avenir sous de bons auspices. Les chiffres annoncés, par la voix de son président Pascal Bouclet, samedi, lors de l’assemblée générale annuelle, confirment cet optimisme.

Une véritable entreprise

Celle qui a ouvert son antenne aux amateurs, pendant de nombreuses années, s’est au fil des ans, professionnalisée. Elle connaît aujourd’hui les joies d’une véritable entreprise. URSAFF à payer, feuilles de salaire à établir, et autres plaisirs administratifs inhérents à son statut.

Car huit salariés composent l’effectif. Trois journalistes, deux commerciaux, deux animateurs, et une secrétaire font vivre la radio au quotidien. Un emploi de manager, occupé par Jérôme, a été créé il y a trois ans pour gérer ce volet administratif plus lourd. « Alors que nous avions toutes les peines du monde, il y a quelques années, à maintenir les contrats aidés », se souvenaient les élus, présents samedi.

Une proximité soigneusement entretenue, un développement sur Chartres, et des partenariats judicieux, ont permis à la radio de se développer et de dépasser ses objectifs financiers (lire encadré), alors que l’on constate une baisse franche des contributions publicitaires dans les médias nationaux. De nombreuses animations ont lieu à présent sur l’ensemble du département, et dans des lieux stratégiques, tels que l’Odysée à Chartres, sur des manifestations sportives, lors de festivals… Intensité sait également s’appuyer sur des partenaires locaux, comme les mairies, via la saison culturelle de Châteaudun, par exemple.

Le président annonçait un programme d’animations toujours plus large pour 2011. L’équipe sera cette année attentive au sondage Médiamétrie, car elle entend bien atteindre l’objectif des 15.000 auditeurs.

La radio en chiffres

180.000 €.

C’est le chiffre d’affaire annuel apporté par la publicité. 100.000 € en ce qui concerne la publicité locale. Cette année, les commerciaux ont dépassé les objectifs. 80.000 € sont apportés par la publicité nationale, gérée par Les indépendants, un groupement de 128 radios qui fait appel à la régie pub de TF1.

17.000 €.

C’est ce qu’ont rapporté cette année les petites annonces, passées dans le Forum des associations.

1,6 millions.

C’est le nombre de pages lues sur le site de la radio en un an. Ce qui classe Intensité parmi les 20 premières radios se servant de l’outil internet.

via La République du Centre : Journal (Eure et Loir, Loiret) : actualité locale.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :