News

Le Temps d’Algérie – Premiers signes à la télévision et la radio

Premiers signes à la télévision et la radio

La décision prise par le président de la République Abdelaziz Bouteflika d’ouvrir les médias lourds aux partis politiques et organisations de masse ne s’est pas fait attendre.

La télévision et la radio nationales ont tout de suite réagi pour appliquer à la lettre les directives du chef de l’Etat annoncées lors du Conseil des ministres, tenu jeudi. Ainsi, la télévision, qui n’était ouverte que pour quelques partis, notamment ceux de la coalition présidentielle,

a fait lecture vendredi soir lors de son journal de 20 heures des communiqués et positions des partis politiques, y compris ceux du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et du Front des forces socialistes (FFS), jusque-là bannis de ses images et commentaires.

Les chaînes de la radio nationale n’ont pas été en reste, puisque les présentateurs des journaux parlés ont également lu les positions de ces partis. Ces derniers s’étaient à plusieurs reprises plaints de la politique de deux poids, deux mesures de ces deux médias dans la couverture de leurs activités politiques.

viaLe Temps d’Algérie – Premiers signes à la télévision et la radio.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :