News

Le salaire mirobolant de Laurent Delahousse épinglé par la Cour des comptes

Jean-Pascal Bellegarde | 24 Janvier, 2017, 22:52

Épinglé par un rapport de la Cour des comptes, le journaliste Laurent Delahousse a vu son contrat être renégocié pour mettre fin à un cumul des salaires qui lui octroyait plus de 230 000 euros annuels. Laurent Delahousse n’a pas souhaité répondre aux questions de BFMBusiness et n’a pas plus commenté la publication de l’information sur les réseaux sociaux.

Au moment de son embauche, le journaliste avait particulièrement bien négocié son salaire avec Patrick de Carolis, alors patron de France Télévisions. En creusant plus loin, des journalistes de BFM Business affirment que Laurent Delahousse était l’un des deux et qu’il percevait un salaire mirobolant. Les modes de rémunération ont été adaptés et simplifiés afin d’éviter le fractionnement du salaire sur plusieurs contrats de travail distincts.

Le premier remis par France Télévisions et le second par la société de production Magnéto Presse (Un jour un destin). Mais un porte-parole de France Télévisions assure de son côté que sa situation a été régularisée, afin de ne pas laisser transparaitre de trop importantes disparités entre collaborateurs. S’il est impossible de connaître le salaire actuel du présentateur du JT, France Télévisions interdit désormais le cumul des mandats.

« Ces pratiques contractuelles très exceptionnelles de cumul de rémunération ont été révisées et stoppées depuis maintenant deux ans, assure cette source ». (…) Désormais, l’ensemble de la rémunération (rédaction, présentation, animation…) est directement et exclusivement pris en charge par France Télévisions. « Dans certaines situations, cela a pu conduire à la reprise par France Télévisions de rémunérations jusqu’alors versées par un tiers -à coût constant pour France Télévisions« .

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :