News

Le régime syrien accusé d’avoir délibérément tué les journalistes occidentaux – LeMonde.fr

Une maison visée par un tir de l’armée syrienne à Idlib, le 22 février 2012.AFP/BULENT KILIC

Au lendemain de la mort de la journaliste américaine Marie Colvin, 56 ans, grand reporter pour le Sunday Times, et du photographe français Rémi Ochlik, dans le quartier de Baba Amro, le plus touché par les pilonnages qui ont fait des centaines de morts à Homs depuis le 4 février, les accusations pleuvent sur le régime de Bachar Al-Assad.

Selon le Daily Telegraph, l’interception des communications syriennes par les services de renseignement libanais indiquerait que les forces de Bachar Al-Assad étaient prêtes à tout pour réduire au silence les journalistes étrangers présents à Homs. Avant le bombardement, les militaires syriens se seraient interrogés sur la version officielle donner à de la mort des deux journalistes.

Selon un opposant joint via Skype, les deux journalistes ont été tués quand les bombardements ont visé le centre de presse des rebelles dans le quartier de Baba Amro. Trois ou quatre autres journalistes étrangers ont blessés, selon ce militant. Parmi eux la Française Edith Bouvier reporter au Figaro, a indiqué le quotidien français. Selon le ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, les deux journalistes tués « ont en plus été poursuivis alors qu’ils essayaient d’échapper aux bombardements ».

Mercredi, le ministère britannique des affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur syrien à Londres pour lui faire part de son « horreur » face aux violences dans la ville de Homs. Dans un communiqué, le Foreign Office a précisé que la discussion avait d’abord porté sur la mort des deux journalistes.

Paris a aussi fait part de son indignation. « La France tient les autorités syriennes pour responsables et comptables de la vie de nos ressortissants et de nos blessés », a dit le ministre français des affaires étrangères, Alain Juppé, dans une déclaration à la presse. « Face à l’urgence de la situation, le régime de Damas nous doit une réponse, et il sera comptable de ses actes », a exigé le ministre. « Je demande solennellement au gouvernement syrien l’arrêt immédiat des attaques et le respect des obligations humanitaires qui s’imposent à lui, qu’il s’agisse des journalistes, bien sûr, ou de l’ensemble de la population civile syrienne », a souligné le ministre.

viaLe régime syrien accusé d’avoir délibérément tué les journalistes occidentaux – LeMonde.fr.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :