News

LE PRIX ALBERT LONDRES 2013 DECERNE A ROMEO LANGLOIS, GRAND REPORTER DE FRANCE 24

Roméo Langlois, 35 ans, grand reporter de FRANCE 24, a reçu vendredi 10 mai à Montréal le Prix Albert Londres dans la catégorie « Audiovisuel »  pour son reportage « Colombie : à balles réelles » diffusé sur les antennes de FRANCE 24 le 20 juin 2012.

Coproduit par FRANCE 24 et WOOW, ce film de 26 minutes relate les six heures passées par le journaliste sous le feu croisé des FARC et des commandos de l’armée colombienne lors d’une opération de lutte anti-narcotique dans le sud du pays.

Roméo Langlois est resté otage des FARC durant 33 jours à l’issue de cette opération militaire.

« Colombie : à balles réelles » sera exceptionnellement rediffusé aujourd’hui samedi 11 mai sur les trois antennes de FRANCE 24 à 14h35 et 19h35 (heure de Paris). *

Pour revoir ce documentaire sur FRANCE24.com: http://f24.my/M4Vr09

*Rediffusion à 10h35 et 16h35 sur l’antenne en langue arabe. 

Synopsis :

Le 28 avril 2012, Roméo Langlois embarque sur la base de Larandia, au sud de la Colombie, à bord d’un hélicoptère commandos de lutte anti-narcotique de l’armée colombienne. C’est une opération de routine pour démanteler plusieurs laboratoires de transformation des feuilles de coca en pâte base, la matière première de fabrication de la cocaïne. De son départ à 5 heures du matin, à 12 h 45, l’heure de sa reddition au Front 15 des FARC, qui vont le détenir pendant 33 jours, Roméo n’a jamais arrêté de filmer, même quand une balle d’AK-47 traverse son avant-bras. « Colombie : à balles réelles » est le récit de cette bataille sur la ligne de front : l’embuscade à 6h40, les bombardements aériens, la mort à ses côtés du Sergent Cortès chargé de sa protection, et enfin sa décision de se rendre aux guérilléros des FARC.

Biographie :

Spécialiste de l’Amérique Latine, Roméo Langlois a passé dix ans en Colombie dont six comme correspondant pour FRANCE 24. Il est aujourd’hui grand reporter de la chaîne. Auteur de nombreux documentaires, il a été sélectionné l’année dernière au Prix Albert Londres pour son film Pour tout l’or deColombie et au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre pour Colombie : à balles réelles. En février 2013, Roméo Langlois a publié Jungle Blues (Editions Don Quichotte), récit de ses 33 jours de captivité.

Le prix Albert-Londres, créé en 1932 et décerné pour la première fois en 1933, couronne chaque année, à la date anniversaire de la mort d’Albert Londres, le meilleur « Grand Reporter de la presse écrite » et depuis 1985 le meilleur « Grand Reporter de l’audiovisuel ».

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :