News

Le paysage de la TNT prêt à s’enrichir à nouveau

Le gouvernement aurait finalement tranché en faveur du lancement de six nouvelles chaînes selon la norme actuelle de diffusion de la TNT. Ce qui augmenterait d’un tiers l’offre en chaînes gratuites.

Six nouvelles chaînes gratuites pourraient bientôt être créées. Comme l’indiquait le « Figaro » sur son site vendredi dernier, le gouvernement s’apprêterait à demander au CSA de lancer des appels à candidature. Depuis la remise du rapport Boyon sur l’avenir de la télévision numérique terrestre (TNT), l’arbitrage gouvernemental était attendu avec impatience. Une réunion interministérielle doit se tenir cette semaine sur le sujet. Rien n’a encore été tranché, assure-t-on au gouvernement ; mais ce scénario a la préférence du ministère de la Culture et de la Communication.

Dans une autre dimension

Cette solution permettrait de contenter tout le monde : TF1, M6 et Canal+ pourraient présenter leurs projets de canal compensatoire (TV Breizh pour TF1, M6 Famille pour M6 et Canal20 pour Canal+), tandis que NRJ (avec son projet Chérie HD) et NextradioTV (RMC Sport), qui réclament une deuxième chaîne, pourraient obtenir gain de cause et se développer sur la TNT. Enfin, un nouvel entrant, comme le groupe Amaury avec L’Equipe TV, pourrait également faire son entrée dans le paysage de la télévision gratuite. « C’est l' »open bar ». On veut faire plaisir à tout le monde », estime-t-on au sein d’une grande chaîne. Notamment à la Commission européenne, qui a retoqué le principe des canaux compensatoires (ou chaînes bonus) attribués à TF1, M6 et Canal+. Sur le plan juridique, le gouvernement doit encore régler le sort de ces chaînes, qui pourraient être abrogées ou reportées, tout en prenant en compte la décision de Bruxelles. « Par rapport à la position de la Commission sur les chaînes bonus, il est difficile de faire comme si de rien n’était », estime une source proche.

Créer six nouvelles chaînes ferait basculer la TNT dans une autre dimension, en augmentant de quasiment un tiers le nombre de chaînes disponibles gratuitement (19 actuellement). Les nouvelles seraient en effet lancées selon la norme de diffusion actuelle, le DVB-T1, ce qui irait à l’encontre des préconisations du rapport du président du CSA. Il préconisait le passage immédiat à une nouvelle norme, le DVB-T2, pour toutes les nouvelles chaînes. Mais cela aurait obligé les Français à se rééquiper en décodeurs ou en téléviseurs, un choix peu politique à six mois de l’élection. Le ministère de l’Industrie était pour ce saut technologique, contre la Rue de Valois, mais avec l’appui de TF1 et de M6 : avec le DVB-T2, les nouvelles chaînes n’auraient pas été visibles pour la plupart des Français pendant des années, barrant ainsi la route à Canal+ dans la télévision gratuite. Mais le groupe présidé par Bertrand Meheut a une nouvelle fois bouleversé la donne en annonçant son projet de racheter les deux chaînes du groupe Bolloré, Direct8 et Direct Star. Ce qui a rendu caduc tout projet d’imposer immédiatement la norme DVB-T2.

G. P., Les Echos

viaLe paysage de la TNT prêt à s’enrichir à nouveau.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :