News

Le Minitel tire définitivement sa révérence

La fin d’une époque, le premier âge du numérique. Samedi en fin de journée, «les derniers codes Minitel du réseau vont être désactivés à Rennes, là où se trouve le dernier équipement technique, le Pavi, le point d’accès Vidéotex», explique Karin Lefèvre-Gautier, directrice des kiosques multimédias chez Orange. Voici l’aventure de la télématique par ses acteurs.

3611, origine. «C’est grâce au Minitel que la France est entrée dans l’ère numérique», estime Karin Lefèvre-Gautier. Une histoire de trente ans, avec un appareil composé d’un écran et d’un clavier, qui permettait, via le téléphone, d’accéder à de nombreux services. Une idée née sous Giscard, un terminal commercialisé en 1982 sous Mitterrand, une apogée en 2000 sous Chirac, avec près de 25 millions d’usagers.

3605, cocorico. «Au début des années 1980, nous étions fiers, c’était quelque chose qui n’existait nulle part ailleurs», se souvient Serge Callu, directeur d’un laboratoire de recherche chez Alcatel, l’un des trois fabricants du Minitel. Echec des projets similaires aux Etats-Unis, en Allemagne ou en Grande-Bretagne. Pourquoi? «Tout d’abord, le réseau téléphonique français était d’une grande qualité. L’idée de génie de France Télécom a été de fournir les terminaux quasiment gratuitement», explique Laurent Bouvier-Ajam, ex-directeur associé de Triel, une agence conseil en communication électronique.

3613, business. Annuaire électronique, presse, services administratifs, commerce en ligne, banques, presse, jeux, messageries, voyantes, bases de données pour professionnels, billetteries, etc. «On trouvait sur le Minitel tous les services disponibles aujourd’hui sur le Web», rappelle Laurent Bouvier-Ajam. Principale différence? «Le modèle économique. Les services commerciaux étaient facturés 1 franc la minute. Une manne pour les éditeurs», souligne Laurent (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

viaLe Minitel tire définitivement sa révérence – Yahoo! Actualités France.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :