News

Le Jeu de la Mort – Jusqu’où va la télé ? sur France2

France 2 diffuse ce mercredi 17 mars le programme choc, Le Jeu de la Mort: un test scientifique déguisé en jeu télévisé (Zone Xtrême) où des candidats croient infliger des décharges électriques à un concurrent.Cette expérience, menée par des chercheurs en psychologie, démontre notre soumission au pouvoir du petit écran.

Pour les besoins d’un documentaire dénonçant les dérives de certains programmes télévisés, une équipe de chercheurs en psychologie sociale a réalisé une expérience grandeur nature mettant en scène un jeu d’une exceptionnelle cruauté. Des candidats, sujets de l’expérience, croient infliger des chocs électriques à leur partenaire pour les besoins du show. Objectif: démontrer notre incroyable soumission au pouvoir de la télé.

Ça ressemble à un jeu télévisé. Le public applaudit et tape des pieds comme dans un jeu télévisé (regardez un extrait). L’animatrice a les dents blanches, comme dans un jeu télévisé. Mais la Zone Xtrême n’est pas un jeu télévisé. C’est une expérience scientifique de psychologie sociale, adaptée d’une célèbre étude imaginée dans les années 1960 par le chercheur américain Stanley Milgram, qui vise à démontrer la puissance de l’autorité télévisuelle.

Autrement dit, la capacité de la télévision à faire obéir chacun d’entre nous à des injonctions qui vont, parfois, à l’encontre de nos valeurs, de nos émotions, de notre volonté profonde. L’enjeu est crucial: chaque Français de plus de 5 ans passe en moyenne 3h30 par jour devant le petit écran, faisant de cette activité la deuxième après le sommeil. Notre espérance de vie étant de 80 ans, nous y consacrons quatorze années entières de notre existence.

L’impressionnante machinerie télévisuelle

Réalisée et filmée pour les besoins d’un film documentaire diffusé en mars sur France 2, la Zone Xtrême met en situation des candidats candides. Vrais sujets de l’expérience, chacun de ces 80 « cobayes » représentatifs de la population française, recrutés par une société spécialisée dans les enquêtes marketing, croit participer aux répétitions d’un nouveau jeu télévisé. Il tient le rôle du questionneur. À ses côtés, Jean-Paul, un autre candidat -en réalité, un comédie- et une animatrice. Derrière lui, un public de cent personnes et toute l’impressionnante machinerie télévisuelle. Principe du jeu: Jean-Paul doit mémoriser des associations de mots. S’il se trompe, son questionneur lui administrera des chocs électriques de plus en plus violents, de 20 à 460 volts. Stupeur: la totalité des 80 candidats ont accepté de participer, donc d’administrer des décharges électriques à un inconnu pour les besoins d’un show sans enjeu (puisqu’il était entendu qu’il n’y aurait rien à gagner et qu’il ne serait pas diffusé). Pire: plus de 8 participants sur 10 ont joué jusqu’au bout, poussant la dernière manette malgré les suppliques désespérées et les hurlements de douleur de Jean-Paul.

Jusqu’où va la télé ? sur France2
Première partie : Le Jeu de la Mort (Mercredi 17 mars, à 20h35)
S’inspirant des travaux du psychologue social Stanley Milgram qui, en 1963, mit au point une expérience destinée à analyser les mécanismes de l’obéissance d’un individu face à une autorité, le réalisateur Christophe Nick a imaginé ce documentaire mettant en scène un vrai-faux jeu télévisé, baptisé Zone Xtrême, au cours duquel des candidats doivent infliger des décharges électriques à un autre concurrent. L’émission sera suivie d’un débat animé par Christophe Hondelatte.

Deuxième partie : Le Temps de cerveau disponible. (jeudi 18 mars à 22h45)
La Ferme célébrités, Fear Factor, Survivor… La télé-réalité vire parfois au trash. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi ces émissions rencontrent-elles autant de succès ? Ce documentaire apporte des réponses.

Pub

4 Comments on Le Jeu de la Mort – Jusqu’où va la télé ? sur France2

  1. Michel Julien // 21/03/2010 á 18 h 40 min // Répondre

    Le jeu de la mort est tristement révélateur sur l’état de notre société.

    On a reproduit l’expérience des années 60 du psychologue Stanley Milgram. Dans ces années là, 60% sont allé jusqu’aux bout contre 80% en 2010 ! Le véritable but de l’expérience «démontrer le pouvoir d’asservissement de la télévision » selon le producteur. Certes dans ce domaine, l’expérience à été tristement concluante.

    Mais il y a plus hélas. Notre société, plus informée, plus libre, démontre un jugement et une empathie envers les autres dangereusement déficients. En fait cela démontre que le degré de moralité a baissé de 20%. Ceux qui on résisté a l’influence médiatique, étaient minoritaires. Les gens sont plus influençables qu’avant. Le journalisme manque énormément d’impartialité et est centré sur le sensationnalisme. Nos médias sont de moins en moins indépendants. Il est encore plus facile qu’auparavant de manipuler l’opinion publique.

    Le public a encore tendance à se dire «puisque c’est à la télévision c’est que c’est vrai». Quoique minoritaires, mes félicitations à ceux et celles qui n’ont pas suivit le courant ni succombés à la pression mais ont plutôt obéi à leur conscience.

    Comment expliquer cela?

    * La violence à la télé, au cinéma et jeux vidéo?
    * Nous sommes une société foncièrement égoïste, le moi d’abord?
    * Notre société de consommation de plus en plus matérialiste?
    * La baisse généralisée des valeurs morales?
    * La croyance à la survie du mieux adapté?
    * La fin justifie les moyens?
    * Baisse de la capacité de juger?…
    * L’absence de plus en plus grande d’amour naturel?

    C’est sans aucun doute un ensemble des points ci-hauts. Mais une chose est sûr, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas.

    Cette expérience me donne la chaire de poule. Pour ceux qui on encore une conscience, ils ont probablement reçu une véritable gifle. Le ‘’jeu de la mort ‘’ nous a brusquement remis les deux pieds sur terre. C’est là hélas la vraie nature de notre société et cela ne dit rien de bon pour l’avenir. Dans cette expérience, il y a bien une mort…. Pas mort d’homme mais celle de la moralité collective. Je retiens finalement comme leçon que majorité n’est absolument pas synonyme de vérité.

  2. Un collectif se crée pour porter plainte contre France 2 ,le csa et les producteurs car ils ont utilisés les candidats et les spectateurs comme des cobayes avec tous les conséquences graves que cela a sur nos enfants et l’avenir des candidats qui passent maintenant pour des bourreaux.Vous étes tous concernés avocats ,journalistes,télé-spectateurs ,la loi Huriet interdit d’utiliser des candidats et de leur mentir sur la motivation profonde des producteurs.Réagissez.aristote_912@hotmail.com

  3. Je te rassure, le csa n’y ai pour rien car il s’agissait d’un comédien dans la cage et il n’avait pas de courant. Il s’agissait d’une expérience

  4. Soyez tous honnétes et responsables ,ne jouez pas les martyrs ,les candidats ont été utilisés comme des cobayes et le CSA c’est rendu coupable de complicité,il faut pousser les candidats à porter plainte contre les producteurs…aristote_912@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :