News

Le grand retour de Bowie, dix ans après – France Info

David Bowie sort du silence d’une retraite de dix ans avec un album bouillant de vie, The next day, publié mi-mars à l’issue d’un plan marketing millimétré. Une œuvre déjà saluée par la critique. David Bowie, David Robert Jones de son vrai nom, a vendu 140 millions d’albums tout au long d’une carrière qui a débuté il y a plus de 45 ans.

On le disait malade, après un problème cardiaque lors d’une tournée en 2004. Visiblement, il n’en est rien (ou il va mieux). Après avoir surpris le monde entier en publiant le titre Where are we now ?, le 8 janvier, jour de son 66e anniversaire, David Bowie livre The next day, son…25e album !

Il sera disponible entre le 8 et le 13 mars prochain dans le monde (le 11 en France). Il est possible d’ores et déjà de le pré-commander sur internet et de consulter la tracklist sur le site de l’artiste.

Plan marketing

A l’heure d’Internet et des réseaux sociaux, aucune information n’avait filtré sur un retour en studio de David Bowie. Le musicien britannique n’avait plus rien publié depuis Reality en 2003.

Hormis quelques apparitions aux côtés d’Arcade Fire ou TV on the Radio, il semblait avoir opté pour la retraite à New York auprès de sa femme et de sa fille. Régulièrement, des rumeurs alarmantes sur son état de santé ressurgissaient dans les médias et le milieu artistique.

Mais en réalité, David Bowie avait retrouvé le chemin des studios depuis deux ans, avec le producteur Tony Visconti, son collaborateur sur 12 de ses 24 albums, dont sa trilogie berlinoise (Low, Heroes et Lodger).

A quoi ressemble The Next Day ?

La star britannique ne souhaitant pas donner d’interviews, c’est son producteur qui se voit propulsé porte-parole. Des écoutes ont été arrangées avec embargo de publication pour garantir un impact maximum dans les médias. Ainsi, Sandrine Etoa-Andegue a pu écouter le 25e album de David Bowie pour France Info.

The Next Day, décortiqué par Sandrine Etoa-Andegue

 

Les premières informations sur l’album ont aiguisé la curiosité des fans en montrant un Bowie décidé à jouer avec son propre mythe. La pochette de The Next Day n’est autre que celle de son chef d’oeuvre Heroes, dont le titre a été barré et sur laquelle le visage du chanteur est masqué par un carré blanc.

La pochette de The Next Day © Site internet de David Bowie

Les clips des deux singles Where are we now ? et The Stars (are out tonight) (voir à la fin de l’article) sont des jeux de miroirs où un Bowie qui assume élégamment ses 66 ans se confronte aux fantômes de sa jeunesse, époque Ziggy Stardust.

Pas de retour à la scène

Le musicien, qui a coproduit le disque avec Tony Visconti, emprunte à tous les styles : jazz, blues, glam, psychédélisme, rock et même hard-rock. Un album pour une tournée ? Le retour à la scène n’est (pour le moment) pas prévu.

Seul bémol, peut-être, la voix, souvent manipulée à l’ordinateur. La grande époque semble un peu lointaine et les fans du grand David Bowie pourraient être un peu déçus. Mais à 66 ans, un retour surprise, c’est déjà pas mal…

Et puis pour les nostalgiques, il y a toujours les classiques, comme Heroes, sorti en 1977.

viaLe grand retour de Bowie, dix ans après – France Info.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :