News

Le dossier de la radio numérique terrestre (RNT) continue de piétiner, faute d’un modèle économique visible.

La radio numérique terrestre est le projet devant faire passer la radio, comme la télévision, au numérique en proposant de nouvelles possibilités pour les stations, comme l’affichage d’informations supplémentaires ou contextuelles à une émission et de l’interaction avec les auditeurs.

Mais, comme la TMP ( télévision mobile personnelle ), les obstacles à son déploiement sont nombreux, à commencer par un modèle économique qui ne fait pas l’unanimité. Plusieurs grands groupes de radio s’opposent au projet et refusent de financer les millions d’euros annuels nécessaires à la création des infrastructures sans visibilité sur la suite.Le gouvernement ne s’engage pas
Si les petites radios y restent favorables, voyant là une possibilité d’étendre leur influence, le gouvernement reste sur une position d’attente, ne voyant pas non plus comment rentabiliser un investissement qui pourrait se compter en dizaines de millions d’euros, suggère le journal Les Echos.

Dans la TMP comme pour la RNT, le problème semble être le même : quel modèle économique adopter pour inciter les sociétés partenaires à faire les efforts financiers indispensables à son déploiement.

Le rapport Kessler, qui doit faire le point sur le sujet et éventuellement proposer des pistes alternatives,  pourrait ne pas être très optimiste, la radio numérique n’ayant pas fait des étincelles dans les pays où elle a été lancée.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :