News

Le corps sans vie de Sylvain Jourdain, le directeur de Radio Latitude, a été retrouvé dans les environs de Pavillon-Ste-Julie

Sa disparition avait été signalée par ses proches depuis plusieurs jours. Sylvain Jourdain serait parti de chez lui en ayant des intentions suicidaires. Son décès a été confirmé par le parquet de Troyes.

Sylvain Jourdain dirigeait la radio auboise Radio Latitude qui avait connu une prise d’otage en avril 2014. Angelo, un jeune homme de 17 ans à l’époque des faits, avait séquestré un animateur, dans les locaux du média situé à Pont Ste Marie. Le preneur d’otage avait annoncé, en direct à la radio, vouloir faire ce geste, parce qu’il aurait été abusé sexuellement par Sylvain Jourdain. Des faits que le directeur de la radio a toujours niés.

Par la suite, Sylvain Jourdain a été mis en examen pour viols sur mineur de quinze ans en 2015, dans cette même affaire. Son avocat avait à l’époque plaidé pour la présomption d’innocence de son client.

Quant au preneur d’otage, Angelo, il a été condamné, pour sa prise d’otages, à vingt-quatre mois de prison dont douze avec sursis ainsi qu’une mise à l’épreuve

Chers auditeurs (Auditrices) , Chers Passionnés (ées) de vraie Radio Locale , « radio Latitude » est en deuil aujourd’hui. Nous sommes peinés de vous annoncer une triste nouvelle. Sylvain, le directeur de la Station Pontoise nous a quitté . A une certaine époque de sa toute Jeunesse je l’avais soutenu dans la découverte de la passion pour l’animation radiophonique et aussi la découverte du fonctionnement d’une Radio Locale Associative , on m’avait reproché sa jeunesse de lui ouvrir la possibilité de rentrer dans un conseil d’administration d’anciens (différence de générations) . Hélas à ce jour il nous a quitté , alors qu’il n’était sous la présomption d’innocence avec des histoires non élucidées par les service judiciaires . Sa vie était à 200 % pour la Radio . La radio « Latitude » est en deuil mais elle n’est pas morte. En mémoire pour Sylvain, quel qu’il a été vis à vis de ses Confrères ou Concurrents Commerciaux , la collectivité et la solidarité du secteur des Radios devront encore et encore à faire vivre » Latitude », c’est toute une Histoire de la FM Auboise le souvenir et la suite depuis « Antenne 3 » !
En ces douloureux instants , on ne peut que penser FM’ment et sincèrement à ses Parents , à ses proches , à ses Amis (ies)

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :