News

Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France, est mort

Le cycliste de 50 ans est décédé d’un cancer de la gorge. Il commentait encore en juillet dernier le Tour de France pour France 2, le cycliste Laurent Fignon est décédé, a annoncé la chaîne de télévision ce mardi 31 août. Il souffrait depuis plusieurs années d’un cancer de la gorge.

Avec son franc parler, ses cheveux blonds et ses petites lunettes rondes, Laurent Fignon s’était imposé comme une véritable star du peloton dans les années 1980. Très apprécié du public, Fignon brillait également par son sens de la course, qui lui avait notamment permis de remporter deux fois le Tour de France, en 1983 et 1984, mais également le Tour d’Italie en 1989. La même année, Fignon entrait définitivement dans la légende de la Grande Boucle, par la grâce d’une incroyable défaite contre son rival américain Greg LeMond. A l’issue d’un contre la montre mythique, ce dernier avait repris le maillot jaune et la victoire finale à Fignon pour seulement 8 secondes.

Après plusieurs saisons difficiles, il met un terme à sa carrière sportive en 1993. Fignon se reconvertit un temps dans l’organisation de courses, avant de s’orienter vers la télévision, en devenant consultant pour Eurosport France, puis France 2. Il avait révélé en juin 2009 être atteint d’un cancer des voies digestives, contre lequel il se battait depuis, tout en continuant à commenter le Tour 2009 et 2010. Dans son livre intitulé « Nous étions jeunes et insouciants », Laurent Fignon avait reconnu la prise d’amphétamines et de cortisone durant sa carrière de coureur, sans toutefois faire état d’un lien direct avec sa maladie. Laurent Fignon, né le 12 mai 1960 à Paris, avait 50 ans.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :