News

L’ancien président de Radio Vassivière condamné par la justice

La radio associative « Radio Vassivière » annonce à travers un communiqué de presse, la condamnation de son ancien président, Vincent Caillaudaud, à 5000 euros de dommages et intérêts en réparation du préjudice causé par certains manquements.

Le jugement du tribunal de Guéret date du 9 mai 2017. La nouvelle direction de radio Vassivière aura attendu près de 5 mois pour le rendre publique. Le délai d’appel a expiré pendant cette période, et l’ancien président a versé l’argent à l’association dont il avait la charge.

Les juges reprochent à Vincent Caillaudaud d’avoir contribué à laisser s’aggraver le passif de la radio en raison notamment des frais de rejet de prélèvements et des intérêts de retard et d’autre part, de ne pas avoir contribué à permettre un redressement plus précoce de la situation.

Radio Vassivière considère que le montant que Vincent Caillaudaud a dû payer est très en dessous du préjudice subi. Mais pour le fixer, les juges se basent sur plusieurs critères comme la situation du prévenu ou la jurisprudence en la matière.

Radio Vassivière aujourd’huiL’association a 10 ans pour rembourser les 162000 euros de dettes à ses créanciers. Dans un contexte difficile de baisse de subventions, cette lourde charge compromet l’équilibre budgétaire de la radio qui emploie 5 personnes à temps partiel (l’équivalent de 3 salariés à temps plein).

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :