News

L’Afrique enchante les ondes

Souleymane Coulibaly, alias Soro Solo, et Vladimir Cagnolari, alias Vlad, arrivent pour un premier rendez-vous, vêtus de la même chemise africaine. Les compères, amis dans la vie avant d’être collègues en studio, jurent ne pas s’être passé le mot… puis éclatent de rire.

La vérité, c’est qu’ils ne se sont pas changés depuis la veille, trop occupés à courir entre des prises de son pour leur émission L’Afrique enchantée et l’organisation du bal éponyme, à Paris et en province.

En «roue libre»

Quelques jours plus tard, dans un studio aux tons bleu-gris de France Inter, les deux ambianceurs sont toujours aussi nature, même en direct. Ce dimanche-là, ils ont choisi d’être en «roue libre», pour passer d’un sujet à l’autre, de la musique de Mayotte à la situation politique à Madagascar, en passant par Ray Lema et leur chanteur mascotte, le très injustement méconnu Ayato Ndjessan (alias Ayatolah) un Ivoirien qui a signé des versions parodiques des chansons de Michel Sardou.

Les animateurs se trémoussent sur leurs chaises à chaque nouvelle plage de musique sélectionnée par leurs soins. Soro Solo ne peut pas résister à quelques pas de danse. Rappel à l’ordre de l’ami Vlad:

«On ne se lève pas tout de suite pour danser, sinon, avec ce qui suit, on ne va pas pouvoir enchaîner.»

Assis dans un coin du studio, un auditeur, un jeune Français venu de Melun (banlieue parisienne) pour assister à l’émission, retient un fou rire.

Vladimir Cagnolari et Soro Solo, les animateurs de L’Afrique Enchantée © Sabine Cessou

L’Afrique enchantée draine chaque dimanche 350.000 auditeurs, en France et dans les départements et territoires d’outre-mer (Dom-Tom). L’émission est la plus écoutée des grandes radios nationales sur sa tranche horaire, après RTL et avant Europe 1.

En Afrique, elle peut être écoutée sur le site Internet de France Inter, mais cette part d’audience reste marginale: à peine 0,5%, estime Vlad, à en juger par le (…) Lire la suite via L’Afrique enchante les ondes 

Pub

UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :