News

La Radio Télévision ivoirienne est hors antenne après avoir été attaquée

Accusée de propager de la haine dans la plus grande ville du pays, la télévision d’État de laCôte d’Ivoire a été visée par une attaque, dimanche, et mise hors antenne après une semaine d’intenses combats de rue.
En milieu de journée, dimanche, Radio Télévision ivoirienne (RTI) n’était plus en ondes à Abidjan, et des témoins ont raconté que l’antenne continuait à être en proie aux flammes.
Un message défilant diffusé durant le bulletin de nouvelles de midi de RTI, dont le contenu était tout de même diffusé par satellite dans des quartiers plus aisés, a confirmé l’attaque et indiqué que la programmation avait été interrompue momentanément.
L’Organisation des Nations unies a critiqué RTI pour avoir, selon elle, incité la violence contre les Casques bleus qui assurent la protection 24 heures sur 24 d’Alassane Ouattara, déclaré gagnant des élections présidentielles du 28 novembre par la communauté internationale. Depuis le scrutin, M. Ouattara demeure coincé dans un hôtel sous haute surveillance, car Laurent Gbagbo refuse d’abandonner le pouvoir.
La semaine dernière, le conflit a atteint un niveau sans précédent, lorsque des commandos alliés de M. Ouattara ont pénétré dans le quartier Abobo, à Abidjan. Des combats ont éclaté, et le conflit, qui opposait des policiers à des manifestants, est devenu un affrontement entre deux groupes armés.
Des sympathisants d’Alassane Ouattara ont affirmé que l’attaque avait eu lieu vers 03 h 00, à PK-18, secteur d’Abobo où ont eu lieu durant toute la semaine des affrontements entre des groupes pro-Ouattara et pro-Gbagbo.
RTI est devenue de plus en plus xénophobe, et, au cours des dernières semaines, elle a ciblé le chef de la mission des Casques bleus en Côte d’Ivoire, Choi Young-jin. Le portrait de ce dernier est présenté durant les bulletins de nouvelles du soir aux côtés d’images d’Ivoiriens morts. Les citoyens ont été encouragés à ériger des barrages et à bloquer toute circulation de véhicules des Nations unies.

Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :