News

La liberté de la presse, « priorité » pour la diplomatie française

Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a assuré dimanche, à l’occasion de la journée de la liberté de la presse, que cette cause était l’une des « priorités » de la diplomatie française.


« J’ai demandé que toutes les ambassades de France dans le monde soient avec vous (les journalistes) dès que la liberté de la presse est menacée.

C’est l’une des priorités de notre diplomatie », a-t-il déclaré dans un message. « Aujourd’hui, mes pensées vont tout particulièrement à Anastassia Babourova, jeune journaliste russe assassinée en pleine rue à Moscou il y a quelques semaines », a ajouté M. Kouchner.

Anastassia Babourova, qui travaillait pour Novaïa Gazeta, a été tuée le 19 janvier dernier dans le centre de Moscou avec l’avocat russe Stanislav Markelov, spécialisé dans les droits de l’Homme.


M. Kouchner a rappelé qu’il s’était, lors d’une visite à Moscou, rendu à la rédaction de Novaïa Gazeta où travaillait également la journaliste assassinée Anna Politkovskaïa.

Le message de M. Kouchner a été lu à l’occasion d’un tournoi de basket amical à Paris entre journalistes et diplomates, organisé pour la journée de la liberté de la presse.

Le tournoi a été remporté par les diplomates étrangers en poste à Paris, suivis par l’équipe des fonctionnaires de l’OCDE et celle du Quai d’Orsay. L’équipe des journalistes est arrivée dernière.

La rencontre était organisée à l’initiative de l’Association de la presse étrangère (APE), de l’Unesco et de l’ambassade de Croatie à Paris.

Source Afp


Pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-4563539-4
%d blogueurs aiment cette page :